Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Notaires : CA en Baisse de 20 à 30%

Bretagne économique, le 08.06.2009

En prenant ses nouvelles fonctions de président du conseil régional des notaires à la Cour d'Appel de Rennes, Me Thierry Thomas (Reze) a annoncé une baisse de 20 à 30 % en moyenne du CA des offices de la région, sur 12 mois. Sur les 5 départements que comptent la délégation régionale, ils sont 700 notaires a exercé. Si pendant les 10 dernières années, les effectifs ont cru en moyenne de 30%, leur baisse, depuis un an, atteint 3 à 4 %. Autre sujet d'inquiétude pour le nouveau Président : le rapport Darrois. Si ce celui-ci abandonne bien le projet d'une fusion entre avocats et notaires, il élargit cependant le périmètre d'activité des premiers avec la mise en place d'un « acte d'avocat » ou contreseing qui garantira la réalité du consentement des parties. 'La profession va donc changer' prévient-il.
Elu pour 4 ans et ancien responsable de la démarche qualité aux instances nationales de la profession, Me Thierry Thomas se fixe comme principaux objectifs, la certification Iso 9001 pour l'ensemble de la Cour d'Appel de Rennes, la mise en place et le développement de Téléacte au sein de tous les offices et enfin l'intensification du système d'acte authentique sur support électronique (AASE).
_ « Téléacte démarre mal explique-t-il, la Cour d'Appel de Rennes est la plus importante et a toujours été en pointe dans nombre de domaines. Dans chaque région, un responsable du développement des nouvelles technologies sera mis en place, comme c'est déjà le cas à Rennes, pour aider les notaires à s'approprier l'outil. « L'enjeu est de taille, puisqu' avec Téléacte il ne faut plus que deux à trois mois pour publier un acte. Ce délai reste deux fois plus important avec la formule papier. Autre intérêt, la dématérialisation devrait entraîner, à terme, la fin de l'archivage papier. Actuellement, seules les ventes immobilières sont publiables via Téléacte.
_ Concernant la crise et en particulier celle de l'immobilier, Me Thierry Thomas s'apprête à l'affronter de face « en subissant ,notamment ,une restriction budgétaire drastique dans le cadre de la gestion de la Cour, dû à la baisse du CA de la profession. Si en mars, nous avons pu constater un léger redémarrage, avec plus de compromis, celui-ci s'est fait en volume et non en valeur. Les prix moyens ont baissé de façon impressionnante. Nous sommes retombés au niveau des années 2003-2004. Pour y faire face, nous allons mettre en place une cellule d'aide pour les notaires en difficulté.'

Taille du texte

L'évènement

Les centres de formations linguistiques du Finistère ouvrent leurs portes

Centre formation langues

Le 5 ou le 8 septembre, rendez-vous à Morlaix, Brest ou Quimper pour découvrir les méthodes d'enseignement et les outils pédagogiques des centres d'études des langues de la CCIMBO. Il y en a forcément un près de votre entreprise !

Recommandations