Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Mode éthique : la marque bretonne Muse & Marlowe sort sa première collection en mars

Julie Menez, le 18.01.2019

Toute nouvelle dans le paysage de la mode bretonne, la marque Muse & Marlowe veut se poser comme une alternative éthique et durable à la fast-fashion. Le Réseau Entreprendre Bretagne lui a octroyé un prêt d'honneur de 22.000 €.

Muse & Marlowe

Officiellement créée en juillet 2018 par la Rennaise Aline Gibson et la Finistérienne Lucie Flochlay (le siège social est à Plonévez-du-Faou), la jeune marque de prêt-à-porter Muse & Marlowe mise sur la féminité de ses modèles, conçus de manière éthique et responsable.

Un créneau qui correspond aux valeurs des jeunes entrepreneuses mais aussi à une prise de conscience grandissante de la part des consommateurs et consommatrices.
 
Pour preuve, en fin d'année dernière, la campagne de financement participative a permis de collecter en prévente 9.289 € sur un objectif initial de 5.000 €.
 

Une première collection en mars

"La première collection sortira en mars. Elle sera disponible sur notre futur e-shop, qui est en cours de développement", annonce Aline Gibson.

Misant sur les basiques bruts comme sur les coupes féminines, les deux entrepreneuses ont sélectionné des matières naturelles biologiques certifiées GOTS (garantissan un strict contrôle environnemental et social tout au long de la chaîne de production du tissu), qui proviennent soit de France (à 80 %) soit d'Europe. Les prototypes et les patrons ont été réalisé en France (à Cholet) et la production sera faite au Portugal. L'idée étant de réduire l'impact environnemental de la confection et de privilégier les circuits-courts, sans faire exploser les coûts de production. "Nous voulons faire une mode accessible au plus grand nombre. 

Avant de se lancer dans l'aventure entrepreneuriale, Aline Gibson et Lucie Flochlay ont été collègues : elles se sont rencontrées chez Yves Rocher, où elles travaillaient dans la communication retail. "Avant cela, j'ai été styliste et j'ai travaillé dans la mode, précise Aline Gibson. Lucie, quant à elle, a des compétences de gestionnaire. Nous avons des profils complémentaires. Nous capitalisons sur ce que nous connaissons déjà et nous apprenons de nouveaux métiers !", sourit Aline Gibson. 

>> LIRE AUSSI le portrait de Mayway, marque finistérienne responsable

Faire rayonner la mode éthique

Les deux jeunes femmes, qui viennent d'obtenir un prêt d'honneur de 22.000 € du Réseau Entreprendre Bretagne, vont à présent pouvoir compter sur leur parrain, Briac Lamire, chef d'entreprise finistérien. Il va les accompagner durant deux ans.

Avec des pièces qu'elle veut accessible pour le plus grand nombre, Muse & Marlowe s'est fixé l'objectif de séduire celles qui sont déjà adeptes d'une mode plus responsable... et surtout de convaincre les autres.

En plus de sa présence digitale, la marque prévoit donc des opérations ponctuelles pour aller à la rencontre de ses clientes potentielles. "A l'occasion du lancement de la première collection, nous aurons une présence éphémère dans le concept-store rennais French Blossom.

En savoir plus

L'évènement

Digital Inspirationnel : comment ils ont intégré le digital dans leur entreprise

Digital Inspirationnel

Rendez-vous ce 21 novembre, au parc des expositions de Quimper, pour une journée de conférences dédiée au digital par et pour les entreprises. 30 speakers partageront leur expérience durant cet événement qui doit rassembler 1.000 décideurs. Un rendez-vous dont la CCIMBO est partenaire. Inscriptions en ligne.