Accès par territoire
Menu principal
Votre territoire

Métiers de la mer : les professionnels de Lorient recrutent largement

Julie Menez, le 15.03.2019

Les acteurs portuaires de Lorient se sont réunis, jeudi 14 mars, pour faire connaître les besoins de la filière, avant le salon Pro&Mer, organisé le mardi 19 mars au Palais des congrès de Lorient.

Port de Lorient métiers
DR

Le port de pêche de Lorient Keroman est l'un des moteurs du développement économique et social du territoire qui représente 3.000 emplois et fédère plus de 270 entreprises. La filière offre de nombreuses opportunités d'emplois mais peine à recruter.

"Plateforme logistique et commerciale, le port propose une multitude de services et requiert de nombreuses compétences. La SEM Lorient-Keroman a augmenté ses effectifs de plus de 30 % depuis 2013. Elle compte aujourd'hui 85 salariés et nous cherchons encore à recruter pour accompagner notre développement, en CDD et CDI", détaille Benoit Jaffré, directeur la SEM Lorient-Keroman, gestionnaire et exploitant des installations des pôles halieutique et de réparation navale. La SEM recrute pour des postes de technicien de maintenance-électricien, commercial/acheteur en produits de la mer trilingue, technicien aire de réparation navale ou encore opérateur borne de saisie.

500 marins à embaucher pour les années à venir

La filière pêche bretonne estime devoir recruter 500 marins dans les cinq années à venir. Le port de Lorient-Keroman compte une centaine de navires de pêche, du chalutier hauturier au petit bateau polyvalent pour la pêche côtière. Tous les métiers recrutent. Afin de réussir à embaucher, le Comité départemental des pêches maritimes et élevages marins du Morbihan souhaite mettre en œuvre des actions de formation auprès des prescripteurs de l'emploi.

Former les futurs mareyeurs

Les mareyeurs et poissonniers lorientais représentent actuellement plus de 500 emplois, dont la moitié est aux ateliers de la place portuaire, spécialisé dans le filetage de poisson à la main. Si ces entreprises recrutent au minimum 15 personnes par an, leurs besoins devraient augmenter avec les nombreux départs à la retraite attendus ces prochaines années. Comme chez les poissonniers, où des dizaines d'emplois restent à pourvoir, faute de candidats. "Bien que nous ayons fait évoluer nos conditions de travail, nous peinons à recruter, constate Jennifer Leroux de l'Association bretonne des acheteurs des produits de la pêche. Pour répondre aux besoins des mareyeurs lorientais, une formation qualifiante sur mesure, destinée aux demandeurs d'emplois de tous âges et tous profils a été mise en place en 2017 avec le Centre de formation des apprentis de la Ville de Lorient pour obtenir un Certificat de qualification professionnelle employé(e) polyvalent(e) des produits de la mer."

La réparation navale en mal de compétences

Sur le pôle de réparation navale, les 54 entreprises regroupées au sein de l'Interprofession du Port de Lorient comptent près de 1.000 emplois. L'activité toujours croissante nécessite des compétences que les entreprises peinent à recruter, notamment pour assurer la maintenance des navires à Keroman. Tous les métiers sont en tension et les entreprises recherchent des tuyauteurs, des chaudronniers, des électriciens, des stratifieurs, des mécaniciens. "L'enjeu de demain : faire connaitre nos métiers et travailler sur des modules de formation en adéquation avec les besoins de nos entreprises", estime Patrice Le Fel, président de l'Interprofession du port de Lorient.

A la SEM Lorient-Keroman, le déploiement d'équipements modernes, de nouvelles technologies et du numérique s'accompagnent d'une montée en compétences. Le port investit beaucoup dans la formation et recrute à la fois sur des emplois techniques et administratifs pour renouveler le personnel et pour accompagner son développement. La SEM recrute aussi en alternance.

Les professionnels lorientais du maritime et de la réparation navale seront mardi 19 mars au Salon Pro&Mer.


L'évènement

Open de l'international 2019 : les inscriptions sont ouvertes

Open de l'international

Rendez-vous le 1er juillet, à Brest, pour la 7e édition de l'Open de l'international. Organisé par Bretagne Commerce International, cet événement va permettre aux entreprises bretonnes de s'informer sur les marchés à l'étranger et les modalités d'accès pour plus de 50 pays. Journée gratuite mais sur inscription.