Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


L'innovation de la start-up brestoise Inobo se distingue au salon Ispo Munich

Julie Menez, le 22.02.2019

Lauréate du concours Brandnew 2019 d'Ispo Munich, la start-up finistérienne Inobo a pu présenter sa planche de kitesurf évolutive au plus grand salon international multisectoriel dédié au sport. De quoi gagner encore en notoriété pour la jeune marque, en plein développement d'un réseau européen de revendeurs.

Inobo Ispo
Messe Mündchen Gmbh

Conçu et fabriqué en Bretagne, le premier produit d'Inobo est une planche modulable imaginée par Antonin Raffarin et Thomas Glanowski, ingénieurs adeptes du kitesurf.

Ils l'ont voulu évolutive pour trois raisons : "Elle s'adapte à la pratique, on peut changer facilement le dessous en cas de rayures et aussi varier régulièrement le design et la décoration (un point important pour les riders", assure Antonin Raffarin, président d'Inobo. Autre point clé, l'aspect particulièrement économique du produit.

Une visibilité assurée

L'innovation brestoise a retenu l'attention du jury du salon Ispo Munich, qui s'est tenu au début du mois. L'entreprise Inobo y a en effet été lauréate du concours Brandnew Ispo 2019, catégorie Hardware Summer. "Gagner ce concours nous a permis d'être exposé avec toutes les dernières innovations et très bien placé dans ce salon qui est l'un des plus gros du monde et concerne tous les sports. Nous avons tenté le coup car nous participions au Boot Düsseldorf, juste avant, et que la participation à ce genre de salons a un coût", explique Antonin Raffarin. Pour l'an prochain, les Brestois envisagent néanmoins de participer à nouveau à ces deux salons, très complémentaires et durant lesquels ils ont pu nouer des contacts intéressants.

Des revendeurs en drop shipping

De quoi étoffer, encore, son réseau de revendeurs. "Au départ, la commercialisation des planches, effective depuis septembre dernier, ne devait se faire qu'en ligne. Mais nous avons eu énormément de sollicitations de revendeurs physiques, un peu partout en Europe, et les partenariats sont en train de se mettre en place." La digitalisation de la relation commerciale reste néanmoins à la base puisqu'Inobo s'appuie sur le drop shipping. C'est-à-dire que le revendeur n'a pas de stock en magasin mais un kit d'exposition qui permet au client de découvrir le produit. Il passe ensuite commande sur le site Internet d'Inobo et renseigne le code promotion fourni par le magasin. Cela permet à Inobo d'identifier le revendeur et de lui reverser une commission.

A l'assaut d'autres sports de glisse

D'ici fin mars, la marque bretonne comptera près d'une quinzaine de revendeurs en Europe : Allemagne, Pays-Bas, Danemark, Suisse, Autriche. Inobo est accompagné dans sa prospection par Bretagne Commerce International et a aussi recruté Adeline Milin en tant que commerciale export. "Nous réfléchissons à nous structurer pour aborder les autres continents", précise Antonin Raffarin, comme en Asie ou aux Etats-Unis.

Surtout, Inobo prévoit de se diversifier, toujours en surfant sur la modularité : un wakeboard est en prototypage et un snowboard suivra. De quoi élargir encore la communauté de riders adeptes de la marque finistérienne. 

Le site Internet d'Inobo


L'évènement

Inscrivez-vous à la 7ème cérémonie des Oscars des entreprises, le 22 mars prochain

Inscrivez-vous à la 7ème cérémonie des Oscars des entreprises, le 22 mars prochain

Lors de cette nouvelle édition, 5 entreprises se verront remettre un prix soulignant leur réussite, leur esprit d’initiative et leur implication dans le développement de leur territoire. Rendez-vous à la Passerelle à Saint-Brieuc, le 22 mars à partir de 18h30.