Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Le projet de Loi de Finances 2018 inquiète les élus de la CCI du Morbihan

Julie Menez, le 23.11.2017

Le projet de Loi de Finances 2018 inquiètent les élus des Chambres de commerces et d'industrie de Bretagne. Après Jean-François Garrec, président de la CCI Bretagne, Pierre Montel, président de la chambre du Morbihan, est également monté au créneau.

Loi de Finances 2018 CCI
CCI Morbihan

En préliminaire de l'assemblée générale de la CCI du Morbihan, le 21 novembre, son président, Pierre Montel, est revenu sur le projet de Loi de Finances 2018. Au menu duquel, notamment, la baisse des ressources fiscales du réseau des chambres de commerces et d'industries de 150 millions d'euros. Soit, à l'échelle du Morbihan, une baisse de 17 % équivalent à 1,2 millions d'euros de recettes en moins.

Le président de la CCI du Morbihan a dit y voir "un coup de rabot dans la planification des actions et des services que la CCI rend quotidiennement aux entrepreneurs, aux porteurs de projet et à notre territoire ; un coup de frein à l'énergie déployée par la CCI, par ses élus bénévoles et ses experts, qui tous interviennent au profit du développement économique local et de l'intérêt général. Enfin, c'est un affront à la liberté d'entreprendre qui reste notre marque, notre état d’esprit et notre raison d’agir".

L'intervention de Pierre Montel fait écho à la prise de parole de Jean-François Garrec, président de la CCI Bretagne, à l'occasion de la dernière assemblée générale de la CCI de région. 


Taille du texte

L'évènement

Meilleure maîtrise des risques, les clés pour comprendre la révision des référentiels agro

Crises sanitaires, internationalisation des échanges, concurrence exacerbée, exigences de traçabilité, maîtrise des coûts, volatilité des goûts des consommateurs… L'Afnor Bretagne organise le mercredi 28 novembre, de 9 h à 12 h 30, à l'Agrocampus de Rennes, un colloque sur la sécurité des denrées alimentaires. Inscrivez-vous !