Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Le Logis Breton expérimente le réseau Smiile dans plusieurs de ses résidences

Julie Menez, le 02.10.2017

Mettre à portée de ses locataires des services de proximité grâce à la plateforme web collaborative Smiile, c'est l'expérimentation menée par Le Logis Breton dans cinq villes de Bretagne.

Logis Breton Smiile
Smiile

La coopérative Le Logis Breton, dont le siège est à Quimper, vient de signer un partenariat avec Smiile, plateforme collaborative née à Saint-Malo. Cela se traduit par le déploiement du réseau Smiile dans ses résidences, réparties dans cinq villes du Finistère et du Morbihan. A savoir : Brest (Carnot et les résidences du Ponant), Quimper (L’Acadie, Gambetta, Kervouyec, Luxembourg, Terre Noire), Lorient (Merian, La Clef de Voute, Le Square), Lanester (La Grande Lande) et Morlaix (Prajen Vian).

Une promotion de l'économie de proximité

Depuis 1951, la coopérative du logement social en locatif et accession à la propriété a créé plus de 7.000 logements. Grâce à la solution imaginée par Smiile (qui compte déjà 350.000 utilisateurs en France), Le Logis Breton espère apporter à ses locataires des services de proximité, grâce à la solution imaginée par la start-up de Saint-Malo. "Avec l’arrivée de Smiile, Le Logis Breton espère créer du mieux-vivre ensemble dans ses résidences, instaurer du lien social tout en offrant un service à haute valeur ajoutée sociale et économique à ses locataires (échanges de biens et services, autopartages, covoiturages, achats groupés...). L’idée consiste à interconnecter les habitats et à promouvoir l’économie de proximité et le "consommer local". Les habitants, citoyens et acteurs locaux sont à la fois informés en temps réel de leur vie de quartier, économisent et réduisent leur empreinte CO2 par le collaboratif", précisent les deux partenaires bretons. 

Smiile a déjà à son actif une expérimentation similaire, dans une résidence de Immobilière 3F Podeliha, à Angers.

 


Taille du texte

L'évènement

Meilleure maîtrise des risques, les clés pour comprendre la révision des référentiels « agro »

Crises sanitaires, internationalisation des échanges, concurrence exacerbée, exigences de traçabilité, maîtrise des coûts, volatilité des goûts des consommateurs…L'Afnor Bretagne organise le mercredi 28 novembre, de 9h à 12h30, à l'Agrocampus de Rennes, un colloque sur la sécurité des denrées alimentaires. Inscrivez-vous !