Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Le Crédit Mutuel de Bretagne et Le Poool unis pour les start-up bretilliennes

Julie Menez, le 04.09.2019

Au travers d'une convention de partenariat signée ce mercredi 4 septembre, le Crédit Mutuel de Bretagne s'engage à soutenir Le Poool, opérateur de la French Tech en Ille-et-Vilaine.

Arkéa Le Poool
DR

"La signature du partenariat avec Le Poool est le prolongement naturel des relations qui existent déjà entre le Crédit Mutuel de Bretagne et l'écosystème bretillien. Liés à la fois à la technopole et à la French Tech, nous avons à cœur de travailler en collaboration avec les acteurs dynamiques de l'écosystème local pour favoriser l'émergence d'entreprises innovantes sur nos territoires et les accompagner dans leur développement", résume Yann Lejolivet, directeur départemental Ille-et-Vilaine du Crédit Mutuel de Bretagne.

Des partages d'expertises entre Le Poool et le Crédit Mutuel de Bretagne

L'action de Le Poool doit permettre de favoriser l'émergence des startups et entreprises technologiques innovantes d'Ille-et-Vilaine, de maximiser le nombre de créations, de soutenir leur accélération et de participer à leur développement à l'international.

"Ce partenariat se traduit notamment par le partage des expertises de chacun, la participation commune à des ateliers de réflexion, des échanges de bonnes pratiques, la contribution du Crédit Mutuel de Bretagne aux événements organisés par Le Poool, comme le Forum des startups, ou encore le soutien au programme d'accélération intitulé la Biz Dev Academy", précisent les partenaires dans un communiqué.

En savoir plus sur Le Poool


L'évènement

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Quelles sont les attentes et besoins des chefs d’entreprise et des commerçants pour le développement de leur activité ? Comment améliorer au quotidien la prise en compte de leurs préoccupations par les instances locales ? Pour participer à l’enquête, c’est ici.