Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Le comité breton des Conseillers du Commerce Extérieur agit en faveur des jeunes

Julie Menez, le 08.09.2017

Les Conseillers du Commerce Extérieur de la France Bretagne se sont réunis à Brest, ce vendredi 8 septembre. L'occasion de remettre à des étudiants deux prix Bretagne Sans Frontière.

Le comité breton des Conseillers du Commerce Extérieur de la France Bretagne a fait sa rentrée, à l'occasion d'un séminaire, à la CCI de Brest, à l'invitation de Frank Bellion, CCE et président de la CCIMBO. Les 36 CCEF bretons sont des professionnels, en activité ou à la retraite. Ces "praticiens du commerce extérieur et de l'exportation", comme les définit Philippe Delaporte, secrétaire général du comité, forment un réseau de bénévoles, à l'échelle régionale (ils sont 4.000 en tout !).

Leurs missions : "Du conseil au pouvoir public, de l'appui aux entreprises qui veulent faire de l'export ou qui en font déjà et de la formation", énumère le secrétaire général. 

Deux prix Bretagne Sans Frontière remis

C'est dans cette optique que le comité remet, chaque année, un ou plusieurs prix Bretagne Sans Frontière à des jeunes. Cette année, deux travaux se sont distingués. Fanny Ridard, Marine Aubert, Eva Kerleroux et Marine Saba, en licence pro gestionnaire import export à Rennes 1, ont convaincu le jury avec leur étude sur l'internationalisation des entreprises familiales bretonnes. Quant à Mathieu Guégan, en licence pro assistant commercial import export trilingue, à l'UCO de Vannes, il a travaillé sur le développement de la viande bovine française via le e-commerce.

"Cette année, la commission formation a consacré 150 heures à la formation, durant 30 interventions dans 14 établissements. Ce qui représente environ 1.000 étudiants", a précisé Antoine Lefebvre, président de la commission formation des jeunes à l'internation, qui a remis les prix, en compagnie d'Elisabeth Gehringer.

Nouveaux membres bienvenus

Parmi les autres satisfactions des CCEF, "le travail énorme réalisé pour amender la loi de modernisation de l'économie (LME)", a rappelé Jean-Christophe Piot, président du comité CCE Bretagne. Il a également lancé un appel aux entrepreneurs et aux cadres bretons à rejoindre l'association. "Il faut féminiser le comité et harmoniser la représentation de tous les départements. Nous sommes nombreux en Ille-et-Vilaine mais moins dans le Finistère et encore moins dans le Morbihan et les Côtes-d'Armor." Les CCE sont nommés par le Premier ministre, sur proposition du ministre chargé du commerce extérieur.


Taille du texte

L'évènement

Mois européen de la cybersécurité : trois permanences dans le Finistère

Bénéficiez d'un entretien individuel de 30 minutes avec un expert finistérien signataire de la charte Cybersécurité, le 2 octobre à Brest, le 11 à Quimper ou le 18 à Morlaix. Gratuit mais inscription obligatoire.

Recommandations