Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

La start-up brestoise Spleased innove en proposant du matériel de glisse en leasing

Julie Menez, le 02.12.2019

C'est une idée que les fondateurs d'Inobo, planche de kite-surf innovante, avait en tête dès le début de leur aventure entrepreneuriale : proposer des planches en location avec option d'achat. Ils ont fini par réaliser ce projet et à créer une nouvelle entreprise : le lancement officiel de la plateforme Spleased va se faire à l'occasion du salon Nautic Paris, dès le 7 décembre.

Spleased leasing glisse

"Le leasing, c'est un mode de consommation bien identifié dans le secteur autombile mais qui arrive de plus en plus dans d'autres domaines. Il n'existait pas encore dans le monde de la glisse", rappelle Antonin Raffarin, cofondateur de la start-up Spleased.

Après avoir sondé les marques spécialisées pour savoir si elles pouvaient être intéressées par ce nouveau circuit de distribution, l'équipe de Spleased a rapidement mis les choses en place. Une première plateforme de test du concept a été mise en ligne il y a deux mois et promue sur Facebook, où une communauté de kite-surfeurs est particulièrement active. Avec 60 % de retours positifs, Spleased se déploye à présent en grand. "Les pré-commandes sont déjà possibles et les commandes ouvriront au moment du Nautic", rappelle Antonin Raffarin.
 

"Le leasing, pas plus cher que l'achat neuf !"

Sur la plateforme Spleased, les internautes pourront faire du leasing sur matériel neuf ou sur matériel d'occasion (le stock est la propriété de Spleased) sur des durées de location allant de un à 24 mois (une assurance casse et vol est incluse dans les mensualités). A la fin du contrat, ils auront le choix : repartir sur un nouveau contrat avec du nouveau matériel, racheter le matériel au prix résiduel ou arrêter le contrat. "On peut avoir en tête que, au final, le leasing est plus coûteux... Il n'en est rien !", assure le Brestois.

L'international dans le viseur

L'innovation Spleased a déjà convaincu cinq marques partenaires et d'autres doivent arriver dès le début de l'année 2020.

"Notre ambition est, d'ici quelques mois, de nous développer à l'international et d'aller sur d'autres marchés, comme le winfsurf et le foil", prévient Antonin Raffarin.

En savoir plus