Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Interaction (35). Le Groupe breton acquiert Best an Business Intérim et se renforce sur 4 régions

Véronique Maignant, le 01.06.2021

Désireux d’accélérer son développement sur l’ensemble du territoire national, le Groupe d’Intérim Interaction, basé à Rennes, annonce aujourd’hui le rachat de Best and Business Intérim, spécialisée dans les métiers du bâtiment. Rebaptisée "Bâtiment By Interaction", l’entreprise est implantée dans quatre régions : Provence-Alpes-Côte-D’azur, Île de France, Rhône-Alpes Auvergne et Occitanie. Elle projette de réaliser un chiffre d’affaires de plus de 30 millions d’euros en 2021.

Loïc Gallerand, fondateur de l’entreprise Intercation en 1991 à Rennes.

Interaction, c’est 150 agences en France dont 40 en Bretagne et quatorze en Ille-et-Vilaine, le berceau de l’entreprise. L’année dernière, à l’aube de ses 30 ans, Loïc Gallerand, fondateur de l’entreprise, s’est engagé dans un ambitieux plan de développement.  C’est dans ce cadre qu’il a fait le choix de racheter l’entreprise Best and Business Intérim, spécialiste de l’intérim et du recrutement dans le secteur du bâtiment.

Créée en 2017, BBI est implantée dans quatre régions : Provence-Alpes-Côte-D’azur, Île de France, Rhône-Alpes Auvergne et Occitanie. Elle projette de réaliser un chiffre d’affaires de plus de 30 millions d’euros en 2021. « Ces dernières années, BBI s’est distinguée par ses capacités à sourcer les candidats partout en France, mais aussi en Europe. Cette expertise lui a permis de gagner un avantage concurrentiel dans le domaine du bâtiment », indique Interaction.

Malgré la pandémie de COVID-19 et le ralentissement de l’activité, le Bâtiment est en pleine restructuration. De nombreux postes sont à pourvoir mais les entreprises peinent à recruter des candidats qualifiés. Le secteur compte en effet une perte de CA de près de 15 % depuis 2020. L’observatoire des métiers du BTP a enregistré quant à lui une baisse de 56,3 % des effectifs intérimaires entre 2019 et 2020.

Pour pallier cette situation préoccupante, Interaction entend s’appuyer sur l’expertise  de BBI dans le bâtiment qu’elle rebaptise sous l’enseigne « Bâtiment by Interaction ». Elle intègre à ses effectifs  800 travailleurs supplémentaires.

Interaction emploie plus de 500 collaborateurs et fait travailler quotidiennement 8 000 intérimaires. Pour ses trente ans, en 2021, le Groupe devrait emménager en fin d’année dans son nouveau siège social, en cours de construction à Rennes. 80 salariés travailleront dans ce nouveau bâtiment de 3 100 m², qui représente un investissement de 8,5 millions d’euros.

Le Groupe Interaction (35) décroche un prêt à impact de 3,5 M € pour renforcer sa stratégie RSE