Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Industrie agroalimentaire : le secteur tient la corde des investissements

Julie Menez, le 03.01.2019

Si une partie de l’industrie agroalimentaire bretonne a connu de graves difficultés les années passées à la suite de la disparition de Gad, de Tilly-Sabco et de plusieurs autres PME de la filière, elle est loin d’avoir rendu l’âme !

Palmarès entreprises bretagne agroalimentaire

Selon l’Association bretonne des entreprises agroalimentaires (ABEA), "9.200 emplois en CDI ont été créés l’an passé dans les différentes usines". Celles-ci concentrent "40% du total des emplois industriels, soit 100.000 actifs répartis dans 6.500 établissements".

Les industriels bretons de l’agroalimentaire ont pris conscience qu’il leur fallait créer des marques et mettre sur le marché des produits transformés susceptibles de répondre aux attentes des consommateurs. Les investissements vont bon train. Le groupe volailler sarthois LDC (Sablé-sur-Sarthe) a annoncé 60 M€ à Châteaulin (Finistère) pour la création d’un abattoir qui sera opérationnel d’ici à 2020. La Région Bretagne accompagne ce projet à hauteur de 12 millions d’euros.

>> Commander en ligne le Palmarès des entreprises 2018-2019 (en version numérique téléchargeable depuis votre compte ou en version papier)

CCPA, à Janzé (Ille-et-Vilaine), est une entreprise spécialisée dans l’alimentation animale. Elle a prévu un investissement en 2019 de 15 M€ pour sa filiale Deltavit à Plérin (Côtes-d’Armor), qui produira, à partir de 2019, des poudres solubles, des comprimés et des galets effervescents pour les animaux d’élevage.

À Gourin (Morbihan), Ardo, le spécialiste belge des légumes surgelés, a engagé un programme d’investissement de 38 M€. Globalement, la capacité annuelle de production de cette usine, qui emploie 430 salariés, va passer de 80.000 à 120.000 tonnes.
 

Retrouvez le classement des 500 premières entreprises de Bretagne dans le Palmarès des entreprises