Transitions

Heuliad Environnement sort de terre pour créer une filière industrielle de recyclage plastique

C'est un projet d'économie circulaire et complémentaire. Deux entreprises bien installées dans le paysage local, l'industrie Silvadec à Arzal et le cabinet de conseil spécialisé en gestion des déchets Acteco Recycling à Nantes, ont réuni leurs moyens et compétences pour porter le projet Heuliad. Celui-ci verra le jour au printemps 2025 à Elven (56), avec la mise en route d'une usine dédiée au recyclage des plastiques en matériaux réutilisables.
DR
Le chantier de l'usine Heuliad environnement est lancé à Elven, dans le Morbihan.

La pose de la première pierre devait être inaugurée ce 26 juin, mais l’actualité politique nationale est venue percuter la tenue de cette cérémonie locale. La partie ne sera pas non plus remise, pour laisser avancer les travaux de construction de l’usine Heuliad démarrés dans la zone du Gohelis à Elven. Rendez-vous est donc donné au printemps prochain pour l’inauguration de ce nouveau site industriel, dédié au recyclage des plastiques et la structuration de cette filière en Bretagne.

Un investissement de 13 millions d’euros

Le projet est porté par deux entreprises locales : Silvadec à Arzal et Acteco recycling à Nantes. La première conçoit, fabrique et commercialise des aménagements extérieurs en bois composite, quand la seconde accompagne les collectivités et les entreprises dans la gestion durable de leurs déchets. « Ensemble, nous sommes animés par la volonté de construire un projet industriel d’avenir dans un monde en quête de modèles plus pérennes, ancrés dans des réalités territoriales spécifiques. Le recyclage constitue un enjeu stratégique pour le passage d’un modèle d’économie linéaire à un modèle d’économie circulaire, et Heuliad Environnement s’inscrit dans ce changement de modèle. Aujourd’hui, le déchet se situe au centre des nouvelles exigences économiques et environnementales, et, de ce fait, s’élève au rang de ressource précieuse », expliquent Bénédicte Jézéquel, directrice générale de Silvadec, et Christophe Viant, fondateur de Acteco, deux dirigeants engagés dont les valeurs, les compétences techniques et les moyens se conjuguent pour porter ce projet innovant. Coût total d’investissement : 13 millions d’euros partagés équitablement, et soutenu par l’Ademe, Bpi et les collectivités locales.  « Aucune de nos deux entreprises n’aurait eu la capacité de porter ce projet seule. Pour le dire autrement, la collaboration et l’intelligence collective – et toute la richesse et la complexité que ce mode de fonctionnement génère – constituent le socle de l’aventure industrielle Heuliad Environnement. »

Démarrage prévu début 2025

Le site industriel, étendu sur 20 000 m2, projette une capacité de production annuelle égale à 12 000 tonnes de plastiques à recycler. Les débouchés seront variés et prioritairement axés vers les industriels, afin de leur offrir « une solution de matière recyclée de qualité plus vertueuse pour l’environnement qu’une matière vierge », souligne le manifesto. L’ambition affichée contribue également à la décarbonation de l’industrie française.

Une dizaine d’emplois directs vont être créés pour assurer le bon fonctionnement de cette usine entièrement construite. Son démarrage est prévu au cours du premier trimestre 2025, et le planning des travaux est pour l’instant respecté.

Évènements

AGENDA DES ÉVÈNEMENTS À VENIR

Palmares
des entreprises
bretonnes

PALMARES 2023-2024 Je commande

Bretagne Économique