Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Finistère : la CCI et Brest métropole se disent "déterminées à mettre Brest et Quimper à trois heures de Paris"

Julie Menez, le 02.02.2018

François Cuillandre, président de Brest Métropole, et Frank Bellion, président de la Chambre de commerce et d’industrie métropolitaine Bretagne ouest, sont une nouvelle fois montés au créneau. Ils réagissent au nouveau rapport Duron et rappellent la nécessité de raccourcir le temps de trajet en train entre Brest et Rennes et donc entre Brest et Paris.

DR

"Le nouveau rapport Duron détaillant les investissements à faire sur les infrastructures de mobilité est un coup dur pour l’accessibilité et le développement de la pointe bretonne. Celui-ci confirme les conclusions du précédent rapport porté par M. Duron en 2013 dit « rapport Mobilité 21. Ce rapport indique le caractère non prioritaire du projet de liaisons nouvelles Ouest-Bretagne Pays-de-Loire qui vise à diminuer les temps de parcours en train entre Paris et la pointe bretonne, renvoyant de fait sa réalisation au-delà de 2030, voire 2040 aujourd’hui", pointent d'une même voix le président de Brest Métropole et celui de la CCI finistérienne.

L’élu consulaire et l’élu métropolitain pointent la totale contradiction qui existe entre le rapport Duron et les ambitions annoncées du gouvernement pour la desserte de la Bretagne et de la pointe bretonne tout particulièrement. Citant :

« Le désenclavement du Finistère et de Bretagne est stratégique pour la France »

"L’avenir de la Bretagne et du Finistère est conditionné à la poursuite de son accessibilité et cela passe par une infrastructure ferroviaire moderne, arrimée à une armature aéroportuaire de premier rang. Notre territoire est le Finistère de l’Europe et la finalisation de son désenclavement est stratégique pour tout le pays. Cette accessibilité est un facteur d’attractivité, de développement démographique et économique pour le territoire régional et national."

Et de conclure : "La Bretagne mérite mieux qu’une vision comptable de la part de l’Etat."


Taille du texte

L'évènement

Meilleure maîtrise des risques, les clés pour comprendre la révision des référentiels « agro »

Crises sanitaires, internationalisation des échanges, concurrence exacerbée, exigences de traçabilité, maîtrise des coûts, volatilité des goûts des consommateurs…L'Afnor Bretagne organise le mercredi 28 novembre, de 9h à 12h30, à l'Agrocampus de Rennes, un colloque sur la sécurité des denrées alimentaires. Inscrivez-vous !