Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Environnement : des transporteurs maritimes finistériens volontaires pour mesurer leurs émissions de particules

Julie Menez, le 19.06.2019

Quels niveaux de polluants génère la flotte maritime française ? Pour disposer de données tangibles, une équipe de recherche de l'Estaca a été missionnée par l'Ademe. En Bretagne, la Pen ar Bed et la Brittany Ferries participent à cette étude.

Capnav pollution
DR

Le projet Capnav (pour Caractérisation des émissions de particules fines des navires) démarrera en septembre prochain et durera trois ans. Pilotée par l'équipe de recherche Qualité de l'air et dépollution (Quad) de l'école d'ingénieurs Estaca, l'étude va permettre "de quantifier les émissions polluantes générées par le transport maritime afin de proposer, à terme, des solutions techniques et de nouvelles normes règlementaires pour réduire les émissions". Ce projet est soutenu par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). 

Deux armateurs finsitériens dans l'étude

Parmi les armateurs français qui ont répondu favorablement et accepté de participer à l'expérimentation figurent les compagnies Penn Ar Bed (dont les navires utilisent du gasoil marine) et Brittany Ferries.
 
Pour la prise de mesures, ils accueilleront à leur bord les enseignants-chercheurs de l'Estaca, mais aussi ceux de l'École nationale supérieure maritime de Nantes (ENSM) et de l'IMT Atlantique Bretagne-Pays de la Loire, associés au projet. Les émissions de particules seront mesurées à la source grâce à des capteurs installés à même la cheminée des navires.
  
"C'est la première fois que sera mise en place une instrumentation embarquée qui permettra de quantifier les émissions en temps réel et de donner accès à un grand nombre de paramètres sur les particules fines émanant des manœuvres des bateaux en état de marche ou amarrés en zone portuaire, note l'Estaca. (...) Parallèlement, les équipes de recherche pilotées par l'Estaca mesureront l'impact des émissions sur la qualité de l'air à bord des navires."
 
Dans le cadre de Capnav, deux solutions de réduction des émissions polluantes vont être évaluées : l'ajout d'additifs dans le gasoil marine et l'utilisation du Gaz Naturel Liquéfié (GNL). A noter que Brittany Ferries s'est déjà emparée du sujet avec le Honfleur, navire propulsé au GNL qui doit assurer la liaison Ouistreham-Portsmouth dès cet été.
 

L'évènement

Entreprendre en franchise : tout savoir le 14 octobre à Lorient

Forum Franchise Lorient

Organisée par la Fédération française de la franchise et accueillie par la CCI du Morbihan, cette journée est l'occasion d'échanger avec des franchisés et de découvrir les fondamentaux de la franchise. Gratuit, inscriptions en ligne.