Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Energies marines renouvelables : le chantier du polder de Brest franchit une étape de plus

Julie Menez, le 20.12.2018

Qualifiée de "moment historique", la jonction de la digue de 900 m et du quai du terminal EMR du port de Brest marque la fin d'un chantier maritime de 18 mois. Moment symbolique, aussi, pour la Région, maître d'oeuvre de ce chantier hors-normes, qui n'entend pas se satisfaire des prévisions de la Programmation pluriannelle de l'énergie.

Polder Brest

Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, propriétaire du port, principal financeur de cet aménagement à 220 M€, et maître d'oeuvre ; Pierre Karleskind, vice-président de la Région chargé des infrastructures portuaires ; Jean-Christophe Cagnard, vice-président de la CCIMBO (gestionnaire du port de commerce) chargé des équipements, et Michel Gourtay, vice-président de Brest Métropole, étaient présents, ce jeudi 20 décembre, pour assister à cette étape clé du chantier brestois.

"C'est un moment techniquement compliqué et politiquement important. Dans le contexte actuel, il faut accumuler les bonnes nouvelles et les réussites pour montrer que la filière énergies marines se structure", a commenté Loïg Chesnais-Girard.

En effet, les récentes prévisions de la Programmation pluriannuelle de l'énergie, qualifiées de "scénario catastrophe", dans un courrier commun des présidents des régions littorales, planent toujours sur l'avenir de l'éolien en mer car bien en-deçà de ce qu'espéraient les territoires concernés, la Bretagne en tête. "Depuis notre grognement, il y a eu des réajustements de calendrier qui nous ont un peu rassuré", assure Loïg Chesnais-Girard.

Déjà six hectares prêts à accueillir les industriels

Le chantier du terminal EMR brestois respectant les délais prévus, les premiers industriels pourront s'y installer courant 2019. Six hectares de terre-plein (sur un objectif final de 40 hectares) sont aujourd'hui prêts à accueillir les entreprises. Pour le moment, deux projets éoliens en mer se sont engagés à créer de l'activité sur le polder, de 2020 et 2023.

  • Ailes Marines à Saint-Brieuc : "Le dossier est en bonne voie et les discussions sont en cours, a dévoilé le président de la Région. Courant 2019, il y a aura une signature ferme et de premiers aménagements qui seront plus visibles en 2020." Le projet Ailes Marines consiste en l'installation de 62 éoliennes posées. Trois entreprises sont candidates pour assurer leur construction. "Dans tous les cas, cette phase de travaux se fera à Brest", assure la Région.
  • Eolfi, île de Groix : Plus modeste, ce projet repose sur quatre éoliennes flottantes qui seront assemblées à Brest.
  • L'hydrolien avec Sabella : "Nous allons faire en sorte que la filière du petit hydrolien pour les îles non connectées se développe." La date avancée est celle de 2025.

Terminal EMR, la question de l'emploi

Si le développement de nouvelles activités industrielles sources d'emplois est l'un des moteurs du projet de l'extension du polder, on ne sait pas encore précisément combien d'emplois seront créés grâce aux premières implantations industrielles.

Pour autant, le chantier du port de Brest, qui a débuté en janvier 2017, fait travailler 80 entreprises, ce qui représente 150 personnes en période haute, sans compter les bureaux d'études.

>> LIRE AUSSI : Le poids de l'économie maritime sur l'emploi

Polder de Brest, la suite du chantier

La jonction de la digue de 900 m et du quai a formé un casier de 14 ha. Si, pour l'instant, il est rempli d'eau, cet espace sera remblayé par les sédiments marins dragués dans le port à partir d'octobre 2019. Cette opération n'étant possible qu'en l'hiver, elle se déroulera en deux temps : 2019-2020 et 2020-2021.

La "nouvelle promenade des Brestois", qui surplombera le terminal industriel et la rade, sera livrée fin 2019. D'ici là, une nouvelle opération portes-ouvertes, organisée aux beaux jours, devrait permettre au grand public de prendre la mesure de ce titanesque chantier.

Suivre l'actualité du chantier du polder de Brest sur le site Internet, Le port de Brest évolue.


L'évènement

Acquérez les fondamentaux de la création ou de la reprise d'entreprise

5 jours pour entreprendre

Vous avez un projet de création ou de reprise d'entreprise ? Cette formation certifiante de cinq journées, proposée à la CCI-Morlaix, du 1er au 5 avril, vous permettra d'acquérir les fondamentaux nécessaires à sa réussite.