Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Emploi : la mer, source de métiers d'avenir selon les professionnels de Cornouaille

Julie Menez, le 19.04.2018

Le premier Quai de l'emploi de la Chambre de commerce et d'industrie métropolitaine Bretagne ouest Quimper a atteint ses objectifs, ce jeudi 19 avril. Une cinquantaine de demandeurs d'emplois a pu rencontrer les professionnels de l'insertion et de la formation ainsi que des entreprises des métiers de la mer, qui peinent à recruter. Un second rendez-vous Quai de l'emploi, cette fois généraliste, est programmé pour le 27 septembre, à la CCIMBO-Quimper, à l'occasion d'un autre événement majeur : Quai des réseaux.

Emplois Métiers de la mer

Bonne nouvelle pour les personnes qui recherchent un emploi ou envisagent une reconversion : "La mer est un métier d'avenir ! C'est le premier gisement d'emploi des 20 ans à venir, assure Alain Pomes, directeur du Centre européen de formation continue maritime (CEFCM) de Concarneau, qui accueille des élèves de 15 à 55 ans. La sécurité de l'emploi ce n'est plus dans le fonctionnariat mais bien dans les métiers techniques."

Et cela en raison d'un double phénomène qui touche les métiers de la mer (pêche, nautisme et construction et réparation navales) : la pyramide des âges avec de nombreux départs à la retraite et la reprise économique.

Avec d'autres acteurs de la formation professionnelle, le directeur du CEFCM de Concarneau est intervenu au premier Quai de l'emploi, dédié aux métiers de la mer, sur l'espace qu'anime la CCIMBO-Quimper au village départ de l'AG2R, à Concarneau.

Les métiers de la mer : des métiers en tension en Cornouaille

Autour de la problématique des métiers en tension qui est devenue le quotidien de nombreux professionnels cornouaillais, une réponse : la formation et la communication sur des métiers techniques dont les conditions de travail se sont améliorées, notamment avec l'arrivée du numérique. "Les entreprises ont besoin d'une main d'oeuvre qualifiée et sont prêtes à prendre en charge les coûts de formation si ça peut leur permettre de recruter une personne capable de répondre à leurs besoins", résume François-Xavier Chevillotte, conseiller de la CCI et animateur de ce premier Quai de l'emploi et du club d'entreprises Résocéan, qui réunit des professionnels cornouaillais des métiers de la mer, toutes filières confondues.

Une formation de charpentiers de coques pour les besoins de Piriou

L'entreprise Piriou fait partie de ces professionnels qui ont choisi d'avoir recours à la formation pour pourvoir leurs postes. "Piriou avait une problématique : trouver des candidats formés au métier de charpentier de coques. Pour répondre à ce besoin, nous avons eu l'idée de donner des compétences à des candidats afin qu'ils accèdent à l'entreprise", raconte Virginie Lemaître, de l'agence bretonne de travail temporaire Inpole.

L'agence d'intérim a rapidement reçu une trentaine de CV. La sélection des profils s'est opérée après une mise en condition des candidats, des tests de personnalité ou encore une rencontre avec les chefs d'ateliers. "La formation débute en novembre, avec un statut d'intérimaire. Les candidats sont engagés sur toute la durée de la formation et le coût de formation est pris en charge."

L'organisation (une semaine en formation et trois semaines en entreprise) permet aux candidats d'être au plus près du métier et à l'entreprise d'avoir des collaborateurs formés à ses méthodes et ses spécificités.

Des formations techniques pour répondre aux besoins des entreprises locales

Au Cefortech, centre formation technique de la CCI, à Brest, on se forme notamment aux métiers de la sécurité, de la manutention et la peinture anti-corrosion. "90 % de notre public sont issus du monde de l'entreprise et viennent sur un thème précis. Les 10 % restants sont des demandeurs d'emploi qui viennent se perfectionner pour acquérir des compétences demandées par les entreprises", note Bernard Le Guen, responsable du Cefortech. Il cite notamment la formation d'appareilleur qui permet de déplacer des pièces en toute sécurité à bord des navires.

(Ci-contre, Bernard Le Guen, responsable du Cefortech, et Alain Pomes, directeur du CEFCM de Concarneau).

Notre dossier : Entreprises finistériennes, restez compétitives grâce à une formation complète et de proximité

Près de 70 postes à pourvoir à Concarneau

"Rien que dans le bassin d'emplois de Concarneau, il y a 65 postes à pourvoir dans les métiers de la mer. Ce Quai de l'emploi est une première et on ne va pas s'arrêter là pour accompagner les entreprises du territoire dans les problématiques de recrutement", a conclu Jean-François Garrec, président de la CCI Bretagne et de la délégation quimpéroise de la CCIMBO. Il a donné rendez-vous aux partenaires, aux professionnels et aux demandeurs d'emploi à la CCI à Quimper, le 27 septembre pour le double événement Quai de l'emploi et Quai des réseaux.

D'ici là, d'autres rendez-vous et ateliers RH vont être proposés aux entreprises. Ils seront annoncés dans l'agenda de la CCIMBO.

Les partenaires du Quai de l'emploi de la CCIMBO-Quimper : Pole Emploi, Inpole (groupe Inmares) et AG2R La Mondiale.

 


Taille du texte

L'évènement

Startup Weekend du 29 au 31 mars à Saint-Brieuc : les inscriptions sont ouvertes

Startup Weekend du 29 au 31 mars à Saint-Brieuc : les inscriptions sont ouvertes

Startup Weekend rassemble des personnes aux profils variés, qui possèdent la fibre entrepreneuriale. Regroupées en équipes, elles ont 54 heures pour proposer une idée de startup. L'évenement se déroule à la CCI des Côtes d'Armor. Inscrivez-vous dès aujourd'hui.