Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Echange de maisons. La Bretagne dans le top 3 des destinations privilégiées

Véronique Maignant, le 22.06.2020

Dans un contexte inédit où de nombreux Français s'interrogent encore sur leurs vacances, la Bretagne arrive dans le top 3 des régions les plus demandées. C’est le constat  de  HomeExchange, acteur français de l’échange de maisons. Il dit enregistrer un record de croissance sur les réservations en France.

Enregistrant un taux de demandes de 19% pour la région Provence-Alpes-Côte D'azur, 18% pour la Nouvelle-Aquitaine, 16% pour la Bretagne, 13% pour l’Occitanie et 12% pour l’Auvergne-Rhône-Alpes, ces régions françaises tirent leur épingle du jeu. Elles représentent à elles seules 78% des demandes sur le site. Le point commun à ces destinations ? La nature qui y est présente sous de nombreux paysages, les points d’eau - océan, mer ou lacs - permettant de se baigner et la pluralité des monuments à visiter.

 

91% des demandes envoyées par les Français sur le site de réservation HomeExchange sont des demandes domestiques (demandes d'échanges en France). C'est le double comparé à l’année dernière, quand les demandes domestiques ne représentaient que 45% des demandes totales des Français. Le nombre d'échanges finalisés par jour sur la plateforme a été multiplié par 30 de début mai à aujourd’hui. Depuis le début du mois de juin, en France, les demandes d'échanges par jour sont deux fois supérieures à celle de l'année dernière et la tendance est au local pour cet été. 

 

Qu'ils soient originaires de Provence-Alpes-Côte D'azur, de Nouvelle Aquitaine, d'Occitanie ou d'Auvergne Rhône Alpes, les membres d'HomeExchange recherchent une maison à échanger, en priorité en Bretagne. Quant aux bretons, le top 3 des régions dans lesquelles ils souhaitent aller pendant leurs vacances sont l'Occitanie, la Provence Alpes Cote D'Azur et l' Auvergne.

 

HomeExchange

 

 


L'évènement

Santé du dirigeant : une conférence en ligne pour ré-entreprendre sans s'épuiser

La crise du COVID-19 induit des changements majeurs : tout est possible, le meilleur comme le pire. Cette conférence, organisée par la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur en partenariat avec la CCI Morbihan, donne à l'entrepreneur des pistes pour entreprendre dans un monde plus incertain tout en veillant à se préserver.

Animée par Olivier Torres, professeur à l’Université de Montpellier et Montpellier Business School, Président de l’Observatoire Amarok, premier observatoire sur la santé des chefs d’entreprises et travailleurs indépendants ; Laure Chanselme, psychologue et Chihiro Kageura, chargée de mission, cette conférence sera centrée sur l'entrepreneuriat et l'entreprise : elle restituera les résultats de l’enquête nationale de l’Observatoire Amarok et abordera notamment la question de la vigilance entrepreneuriale et comment entreprendre dans l'incertitude avec cette reprise et ce redémarrage d’activité. La deuxième partie fera un focus sur l'entrepreneur en tant qu'individu et sur l'importance de se préserver pour pouvoir entreprendre sans s'épuiser.

LE 06 JUILLET 2020 - WEBINAIRE - DE 18H30 À 19H30

Recommandations