Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Douarnenez : les sacs écoconçus et modulables de Some Peanuts Please en plein crowdfunding

Julie Menez, le 19.03.2018

Pascaline Briand et Alan Cuzon ont eu l'idée de concevoir des sacs caméléons à partir de matières recyclées. Un projet né durant leur MBA à l'Institut Français de la Mode que ces cadres dans de grands groupes ont décidé de concrétiser en créant une enteprise dans le Finistère : Some Peanuts Please. Ils se sont fixés un objectif de 300 précommandes via la site de financement participatif Ulule et veulent créer une plateforme logistique à Douarnenez.

Sacs éco-conçus
Photos : Some peanuts please/Clélia Alric

Pourquoi choisir entre style, confort et praticité ? C'est la question que se sont posés Pascaline Briand et Alan Cuzon, lorsque leur MBA d'un an les a fait se déplacer à Paris, New-York ou encore Hong-Kong. "L'idée d'un sac modulable, adapté à tous les usages et à toutes les circonstances est venue de nos vies", résument les deux associés.

Ils ont imaginé deux modèles : un 2-en-1 (un tote bag transformable en sac à dos) et un 4-en-1 (tour à tour besace, sac à dos, sac de sport ou de week-end et sacoche) qui s'adaptent à un mode de vie actif.

Les sacs Some Peanuts Please : du bois et des bouteilles plastiques recyclées

Surtout, les sacs de Some Peanuts Please sont réalisés à partir de matières recyclées. "Cela nous a demandé beaucoup de recherches, relate Alan Cuzon, chargé du sourcing matières. 90 % de chaque sac est fait à partir de bouteilles plastiques recyclées. Une matière fabriquée dans une usine de Cordée du Sud. Les 10 % restants sont faits dans une matière très graphique et originale : du bois découpé et lasérisé en lamelle. Une matière naturelle et durable produite en Italie."

A l'arrivée, les sacs imaginés par le duo se veulent aussi beaux que pratiques. "On ne voulait pas faire un sac hybride ou avec des lanières qui pendent de tous les côtés. Les sacs Some Peanuts Please sont compatibles avec la majorité des tenues vestimentaires", précise Pascaline Briand, qui s'est occupée du développement des produits.

Objectif : 300 précommandes et la création d'une plateforme logistique à Douarnenez

Parce que tous deux sont attachés au Finistère-Sud (Alan Cuzon est originaire de Quimper et la nantaise Pascaline Briand a fait ses études à l'Emba de Quimper), c'est à Douarnenez que l'entreprise est domicilée. Elle est accompagnée par la Technopôle Quimper Cornouaille et a intégré l'incubateur breton Emergys.

Some Peanuts Please a lancé sa première campagne de financement participatif, via la plateforme Ulule. D'ici le 25 mars, le duo veut atteindre les 300 précommandes minimum pour lancer la production de ses sacs éco-conçus. "Nous voulons créer une plateforme logistique à Douarnenez et, ainsi, créer des emplois.

Sacs modulables some peanuts please from Somepeanutsplease on Vimeo.


L'évènement

Inscrivez-vous à la 7ème cérémonie des Oscars des entreprises, le 22 mars prochain

Inscrivez-vous à la 7ème cérémonie des Oscars des entreprises, le 22 mars prochain

Lors de cette nouvelle édition, 5 entreprises se verront remettre un prix soulignant leur réussite, leur esprit d’initiative et leur implication dans le développement de leur territoire. Rendez-vous à la Passerelle à Saint-Brieuc, le 22 mars à partir de 18h30.