Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Distribution : Distrivert (Triskalia) reprend sept jardineries en Vendée

Julie Menez, le 23.11.2017

Après le Maine-et-Loire, Distrivert, la filiale distribution de Triskalia, vient de reprendre sept jardineries en Vendée. Le groupe coopératif affirme une nouvelle fois sa volonté de se développer sur son territoire "master-franchise, qui englobe la Bretagne, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire et la Vendée".

Distrivert jardineries Vendée
Distrivert

La reprise des sept jardineries vendéennes par Triskalia sera effective au 1er janvier 2018. Situés à Montaigu, Les Herbiers, Chantonnay, Saint-Hilaire-de-Riez, Les Sables-d'Olonne, Luçon et Fontenay-le-Comte, ces magasins appartiennent actuellement au groupe Le Bot.

Après avoir cédé à Triskalia, en 2008, déjà des jardineries à Saint-Martin-des-Champs et Lannion, le groupe Le Bot se retire du métier en passant une nouvelle fois la main à Distrivert.

Ces sept jardineries "réalisent un chiffre d'affaires de 14 M€ et bénéficient d'un potentiel de développement", précise Triskalia qui a prévu de reprendre les 85 salariés de ces magasins.

Avec ce développement de Distrivert, Dominique Méheust, précédemment responsable distribution Est-Bretagne à Triskalia et ancien directeur des Magasin Vert de Plérin et Dinan, va passer directeur d'exploitation de ce réseau de magasins vendéens.


L'évènement

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

Pour encourager l’innovation digitale de la filière agroalimentaire bretonne, Bretagne Développement Innovation a participé au lancement d’un appel à projet dans le cadre du projet européen S3FOOD. L’objectif : détecter et accompagner des projets visant à déployer les technologies associées aux capteurs connectés dans les industries agroalimentaires pour améliorer leur performance et leur productivité. ​

Des financements allant jusqu’à 60 000 € peuvent être éligibles aux PME qui déposent un dossier. Le projet d’adresse aux PME du secteur agroalimentaire, aux équipementiers et aux fournisseurs de technologies numériques.
Les entreprises qui souhaitent déposer un projet sont invitées à prendre contact dès à présent avec Bretagne Développement Innovation pour bénéficier de conseil et d’accompagnement dans cet appel à projets. La date limite de dépôt de dossiers est fixée au 10 mars 2021.