Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Crise de Doux : la Région Bretagne pourrait s'engager comme partenaire financier

Julie Menez, le 23.03.2018

La liquidation judiciaire du groupe Doux, en proie à de graves difficultés, devrait être effective le 4 avril, selon Ouest-France. Le président du conseil régional de la Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, a réagi à cette annonce.

Pour Loïg Chesnais-Girard, avec cette "prochaine mise en liquidation de Doux, c'est une page de l’histoire industrielle de la Bretagne qui se joue". Dans un communiqué, le président de la Région Bretagne, se dit prêt "à accompagner les projets futurs selon des conditions claires".

Ce lundi 26 mars, il proposera "aux élus régionaux de (lui) donner la possibilité d'engager la Région comme partenaire financier d'un futur plan de reprise. Ce soutien pourra passer par une prise de participation au capital de la future entreprise ou par des dispositifs d'aides".

Un soutien selon conditions. En effet, l'élu rappelle les trois principes qui animent la Région :

  • "le maintien d'un maximum d'emplois sur le territoire, aussi bien dans l’entreprise que chez les fournisseurs et les éleveurs"
  • "que la Bretagne reste un acteur majeur de la volaille en France car nous avons des savoir-faire reconnus"
  • "que le ou les projets soient crédibles économiquement et durables pour les salariés, les fournisseurs et les éleveurs et qu'ils positionnent la future entreprise sur les marchés en croissance, en France et en Europe, avec une nouvelle offre qui réponde aux exigences des consommateurs et qui ouvre des perspectives d'emplois à long terme"