Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Criée de Plouhinec-Audierne (29) : zoom sur la championne du lieu jaune

Julie Menez, le 27.07.2017

Ce jeudi, Pierre Karleskind a fait une étape à la criée de Plouhinec-Plougoazec, près d'Audierne (29). L'élu régional à la mer et aux infrastructures portuaires a pu découvrir le fonctionnement de la plus petite criée du Finistère.

Ce jeudi, à 16 h, à part des touristes qui découvraient la criée, on ne voyait pas d'acheteurs à la criée de Plouhinec-Plougoazec. Et pour cause, la vente de poissons, comme dans d'autres endroits, se fait par Internet. "Ici, l'achat à distance est particulièrement développé, du fait de la topologie du territoire", explique Philippe Le Carre, directeur de la délégation Quimper de la CCIMBO, gestionnaire des ports et des criées de Cornouaille (Douarnenez, Audierne, Saint-Guénolé-Penmarch, Le Guilvinec, Loctudy, Concarneau et Lesconil).

Prix de vente élevé

Si Pierre Karleskind, vice-président du conseil régional à la mer et aux infrastructures portuaires, a choisi de faire étape à Plouhinec-Audierne, plus petite criée du Finistère, c'est pour mettre en avant ses spécificités. "La criée est petite mais elle valorise très bien son poisson, puisqu'on y trouve des espèces à forte valeur ajoutée. Elle a le prix de vente le plus élevé de Bretagne", apprécie l'élu, que son "tro breizh" maritime a auparavant fait passer par la baie de Morlaix et Sarzeau, entre autres. 

 Bar de ligne, homard, dorade rose et lieu jaune (Plouhinec est la première place de vente de ce poisson) trouvent preneurs parmi les 220 acheteurs qui se connectent quotidiennement sur le serveur central des criées de Cornouaille, installé à Quimper. "Certains jours, Plouhinec-Plougoazec atteint les 100 % d'achat à  distance. Comme c'est un achat à l'aveugle, c'est un vrai achat en confiance. Nous maîtrisons toute la chaîne et le poisson est de qualité", explique le directeur de la CCIMBO-Quimper. En effet, le poisson débarqué par les pêcheurs est trié et sélectionné par les salariés de la CCI (six personnes sont à temps plein à la criée).

Un Syndicat mixte pêche plaisance début 2018

La venue de Pierre Karleskind a été l'occasion d'évoquer le projet de Syndicat mixte pêche plaisance, qui doit voir le jour au 1er janvier 2018. L'attribution des subventions tirées du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (dont la Région gère une partie importante) passera par ce syndicat mixte.

Parmi les projets qui pourraient voir le jour, l'élu évoque une vente unique de toutes les criées du Finistère, qui se ferait en ligne. Une grande criée virtuelle, rendue possible par l'informatisation de la vente. "Cela permettrait de garder les infrastructures ouvertes et de satisfaire encore mieux à la demande, puisqu'un lot qui ne trouve pas preneur dans une criée peut très bien être recherché sur une autre", précise Pierre Karleskind. L'élu voit dans la massification de l'offre des avantages : "Plus d'acheteurs, un prix plus élevé et donc de quoi faire des investissements."

La criée est un équipement départemental dont la CCIMBO assure la gestion, jusqu'à la fin de l'année 2017. Une mission qu'elle espère garder puisqu'elle est candidate à sa propre succession. "Les CCI ont un intérêt majeur pour les activités de pêche du territoire", assure Philippe Le Carre. Il se félicite d'ailleurs de l'organisation des prochaines Assises de la pêche et des produits de la mer, les 20 et 21 septembre, à Quimper. "Nous sommes partenaires de cet événement qui va offrir une vraie visibilité à l'activité de la pêche en Cornouaille." Une filière qui compte 5.500 personnes en Cornouaille. "3.500 personnes travaillent sur les ports chaque jour", détaille le directeur de la CCIMBO-Quimper.


 

La délégation qui a visité la criée : (de gauche à droite) Pierre Karleskind, Guy Le Moigne (vice-président du comité départemental des pêches), Philippe Le Carre (directeur de la CCIMBO-Quimper), Philippe De Bled (responsable technique à la CCIMBO-Quimper), Bruno Le Port (maire de Plouhinec), François Priol (responsable de la criée), Solenne Le Guennec (coordonnatrice au comité départemental des pêches) et Anne Guillaumin-Gautier (service des pêches de la Région Bretagne).


Taille du texte

L'évènement

"Handicap of Tutti" : un spectacle interactif à destination des entreprises proposé le 19 novembre par l’Agefiph Bretagne à la Faculté des Métiers

"Handicap of Tutti" : un spectacle interactif à destination des entreprises proposé le 19 novembre  par l’Agefiph Bretagne à la Faculté des Métiers

Evènement ouvert aux entreprises sur inscription via ce lien  avant le 13 novembre. Nombre de places limité.