Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Coronavirus : le Gouvernement débloque 500 millions d’euros supplémentaires pour les PME n'obtenant pas de prêt bancaire

Véronique Maignant, le 15.04.2020

Alors que la question du financement est devenue la question la plus posée, devant le chômage partiel par les entreprises, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, annoncé ce mardi 15 avril,  de nouvelles mesures. Les PME en difficulté à cause de la crise sanitaire du Coronavirus et qui n’obtiennent pas de prêt bancaire pourront faire appel à l'Etat pour obtenir une avance remboursable.

Bruno Le Maire, ministre de l'économie

Malgré le dispositif des prêts garantis par l'Etat, opérationnel depuis quinze jours, les demandes de médiation du crédit se multiplient."Nous allons mettre en place un système d'avances remboursables pour 500 millions d'euros qui vont aider ces entreprises à acheter les matières premières ou les marchandises dans la restauration pour redémarrer leur activité", a indiqué Bruno Le Maire, ce matin sur la station RTL. En effet beaucoup d’entre elles sont jugés trop fragiles par les banques pour que celles-ci leur accordent un prêt.

Remboursement conditionnées à la reprise du chiffre d’affaires

La mesure cible les PME "qui ne trouvent pas de trésorerie pour redémarrer", telles des entreprises industrielles de 40 ou 50 salariés, a détaillé Bruno Le Maire. Elles "rembourseront ces avances (...) quand elles le pourront et quand elles commenceront à avoir du chiffre d'affaires". Le ministre a assuré qu'il considère que les banques "répondent présent, qu'elles apportent des prêts. Cependant, il existe "des situations où on n'arrive pas à trouver de solution" avec les banques, notamment pour les entreprises mal notées par la Banque de France.

Cette mesure fait partie d'un nouveau projet de loi de finances rectificative (PLFR), qui doit être présenté dans la journée par le gouvernement avant d'être débattu au Parlement. Il porte de 45 à 110 milliards d'euros environ le montant total des aides à l'économie pour faire face à la récession.


L'évènement

Santé du dirigeant : une conférence en ligne pour ré-entreprendre sans s'épuiser

La crise du COVID-19 induit des changements majeurs : tout est possible, le meilleur comme le pire. Cette conférence, organisée par la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur en partenariat avec la CCI Morbihan, donne à l'entrepreneur des pistes pour entreprendre dans un monde plus incertain tout en veillant à se préserver.

Animée par Olivier Torres, professeur à l’Université de Montpellier et Montpellier Business School, Président de l’Observatoire Amarok, premier observatoire sur la santé des chefs d’entreprises et travailleurs indépendants ; Laure Chanselme, psychologue et Chihiro Kageura, chargée de mission, cette conférence sera centrée sur l'entrepreneuriat et l'entreprise : elle restituera les résultats de l’enquête nationale de l’Observatoire Amarok et abordera notamment la question de la vigilance entrepreneuriale et comment entreprendre dans l'incertitude avec cette reprise et ce redémarrage d’activité. La deuxième partie fera un focus sur l'entrepreneur en tant qu'individu et sur l'importance de se préserver pour pouvoir entreprendre sans s'épuiser.

LE 06 JUILLET 2020 - WEBINAIRE - DE 18H30 À 19H30

Recommandations