Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Chimie du végétal. SurfactGreen (35) opère un nouveau tour de table à hauteur de 1,6 M€ et part à la conquête de l’international

Véronique Maignant, le 22.10.2020

À Rennes, SurfactGreen développe, produit et commercialise depuis 2016 des tensioactifs d’origine végétale, utiles notamment pour les produits cosmétiques et les matériaux de construction. L’entreprise annonce une augmentation de capital de 1,6 million d'euros auprès de ses actionnaires historiques. Elle a également décroché, auprès de l’Ademe et Bpifrance, 3,1 millions d'euros d’avances remboursables. Objectif : partir à la conquête des marchés internationaux.

Pierre-Yves Divet, Président de Surfact'Green et Xavier Roussel, Directeur Général

SurfactGreen a développé des tensioactifs verts issus de produits naturels de la biomasse : algues, coproduits de la betterave à sucre, etc. Se posant en alternative aux produits d’origine pétrochimique, ces tensioactifs biosourcés élaborés sans solvants ont permis, en 2019, la mise en marché du premier produit dans les matériaux de construction. En 2020, l’équipe de R&D, désormais composée de 12 personnes, a développé, industrialisé et commercialisé, en 12 mois, les premières tonnes de sa gamme « CosmeGreen ».

« Ces produits brevetés, uniques en Europe, permettent aux acteurs de la cosmétique de proposer sur plusieurs segments, des produits hautement performants, 100% d'origine naturelle, facilement biodégradables et sans aucune toxicité humaine, explique Xavier Roussel, Directeur Général et Co-Investisseur de SurfactGreen. Par exemple, le dernier produit lancé permet aux fabricants d'après-shampooings de répondre aux exigences actuelles des consommateurs : performance et naturalité. C'est une innovation unique en Europe pour l'industrie capillaire où la toxicité des tensioactifs actuellement utilisés est souvent décriée ».

Avec l’augmentation de ses capacités financières dont un nouveau tour de table à hauteur de 1,6 million d’euros réalisé auprès de ses actionnaires historiques, Go Capital, Finovam Gestion, la SATT Ouest Valorisation ainsi que l'équipe, l’entreprise entend se développer à l’international.

"Les succès commerciaux obtenus dans 2 segments différents crédibilisent notre technologie. Nous continuons à renforcer notre équipe afin de permettre le démarrage de nos ventes à l'international. Nous pourrons également répondre aux demandes d’autres segments tels que le soin de la peau, les produits solaires, la détergence et les matériaux de construction", ajoute Pierre-Yves Divet, Président et Fondateur de SurfactGreen.


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.

 

Recommandations