Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Chimie du végétal. SurfactGreen (35) opère un nouveau tour de table à hauteur de 1,6 M€ et part à la conquête de l’international

Véronique Maignant, le 22.10.2020

À Rennes, SurfactGreen développe, produit et commercialise depuis 2016 des tensioactifs d’origine végétale, utiles notamment pour les produits cosmétiques et les matériaux de construction. L’entreprise annonce une augmentation de capital de 1,6 million d'euros auprès de ses actionnaires historiques. Elle a également décroché, auprès de l’Ademe et Bpifrance, 3,1 millions d'euros d’avances remboursables. Objectif : partir à la conquête des marchés internationaux.

Pierre-Yves Divet, Président de Surfact'Green et Xavier Roussel, Directeur Général

SurfactGreen a développé des tensioactifs verts issus de produits naturels de la biomasse : algues, coproduits de la betterave à sucre, etc. Se posant en alternative aux produits d’origine pétrochimique, ces tensioactifs biosourcés élaborés sans solvants ont permis, en 2019, la mise en marché du premier produit dans les matériaux de construction. En 2020, l’équipe de R&D, désormais composée de 12 personnes, a développé, industrialisé et commercialisé, en 12 mois, les premières tonnes de sa gamme « CosmeGreen ».

« Ces produits brevetés, uniques en Europe, permettent aux acteurs de la cosmétique de proposer sur plusieurs segments, des produits hautement performants, 100% d'origine naturelle, facilement biodégradables et sans aucune toxicité humaine, explique Xavier Roussel, Directeur Général et Co-Investisseur de SurfactGreen. Par exemple, le dernier produit lancé permet aux fabricants d'après-shampooings de répondre aux exigences actuelles des consommateurs : performance et naturalité. C'est une innovation unique en Europe pour l'industrie capillaire où la toxicité des tensioactifs actuellement utilisés est souvent décriée ».

Avec l’augmentation de ses capacités financières dont un nouveau tour de table à hauteur de 1,6 million d’euros réalisé auprès de ses actionnaires historiques, Go Capital, Finovam Gestion, la SATT Ouest Valorisation ainsi que l'équipe, l’entreprise entend se développer à l’international.

"Les succès commerciaux obtenus dans 2 segments différents crédibilisent notre technologie. Nous continuons à renforcer notre équipe afin de permettre le démarrage de nos ventes à l'international. Nous pourrons également répondre aux demandes d’autres segments tels que le soin de la peau, les produits solaires, la détergence et les matériaux de construction", ajoute Pierre-Yves Divet, Président et Fondateur de SurfactGreen.


L'évènement

Jusqu'au 15 mai, candidatez au prix de l'entrepreneur de l'année

Le Prix de l'Entrepreneur de l'Année met à l'honneur depuis près de 30 ans ces femmes et ces hommes, créateurs de richesse et d’emplois en France Les entrepreneurs à la tête d’une entreprise alliant un modèle économique pérenne et une capacité démontrée à générer de la croissance peuvent faire partie de ce palmarès en soumettant leur dossier en ligne jusqu’au 15 mai 2021.  Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année se tient sur l’ensemble du territoire français : Auvergne-Rhône-Alpes, Est, Ile-de-France, Nord de

Le Prix de l'Entrepreneur de l'Année met à l'honneur depuis près de 30 ans ces femmes et ces hommes, créateurs de richesse et d’emplois en France. Les entrepreneurs à la tête d’une entreprise alliant un modèle économique pérenne et une capacité démontrée à générer de la croissance peuvent faire partie de ce palmarès en soumettant leur dossier en ligne jusqu’au 15 mai 2021.

Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année se tient sur l’ensemble du territoire français : Auvergne-Rhône-Alpes, Est, Ile-de-France, Nord de France, Nouvelle-Aquitaine, Ouest, Sud-Est et Occitanie. Les lauréats distingués dans chacune des régions concourront ensuite pour la cérémonie nationale qui se tiendra en fin d’année 2021 à Paris.

Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année est organisé par EY, en partenariat avec HSBC Continental Europe, Verlingue, courtier en assurances, et Steelcase, leader mondial de l’aménagement tertiaire, avec le soutien de Bpifrance.

Recommandations