Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Chanvre bio finistérien : la commercialisation des produits alimentaires commencera à la rentrée

Julie Menez, le 31.07.2018

Relancer la culture du chanvre en Cornouaille, c'est l'objectif de l'Association Bretagne Chanvre Développement, qui s'est créée en 2001. Son projet, Du chanvre au bout du monde, fait partie des trois lauréats bretons de l'appel à projets national, "Mon projet pour la planète", qui a aussi distingué ChampiCycle (Lorient) et La Ferme à Raymonde (maison du jardinage et de la biodiversité, à Brest).

Chanvre Finistère

Entre Quimper et l'île de Sein, ce sont 15 hectares de chanvre qui ont été plantés. "On attend les récoltes et septembre, pour démarrer la commercialisation", précise Pierre-Yves Normand, initiateur de Bretagne Chanvre Développement.

Le chanvre cornouaillais bio aura notamment des débouchés alimentaires : huile, farine ou graines. "Nous allons fournir la cuisine centrale du Likes (collège et lycée quimpérois) en produits alimentaires dérivés du chanvre. Cela permet un apport en protéines non-animales." Une "bière chanvrée", baptisée Startigen, est également commercialisée par Tri Martolod.

Enfin, des essais (concluants) ont également été menés pour utiliser le chanvre dans une production textile. "Nous avons un partenariat avec Fileuse d'Arvor."

Pierre-Yves Normand compte sur une stratégie multicanal pour commercialiser ses produits alimentaires à base de chanvre : le e-commerce, les épiceries bio ou encore les magasins d'alimentation en vrac.

En attente des aides de "Mon projet pour la planète"

Concernant le concours "Mon projet pour la planète", dont il a été lauréat dans la catégorie "énergie", les choses sont encore floues. "Lancé par le ministère de la Transition écologique et solidaire, l'appel à projets devait être doté de 3 M€ répartis entre les 44 lauréats. Nous avons appris depuis que notre dossier était entre les mains de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). La contractualisation des aides devrait se faire à la rentrée sous la forme d'une participation aux frais et à la masse salariale", détaille Pierre-Yves Normand.

Renseignements sur la page Facebook de l'Association Bretagne Chanvre Développement


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.