Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

« Centrale Biogaz de l’Aumaillerie ». Plus de 420 000 euros déjà collectés pour ce projet situé en Ille-et-Vilaine

Véronique Maignant, le 04.01.2021

Alors que la plateforme de financement participatif Enerfip a collecté près de 500 000 euros en 2019 et 2020 pour deux projets bretons de transition énergétique, celui de la Centrale Biogaz de l’Aumaillerie près de Fougères est actuellement en cours. Lancée le 5 novembre, la collecte ouverte depuis fin décembre à l’ensemble de la région Bretagne se poursuit jusqu’au 9 janvier. Il ne reste plus que 78 000 euros à financer pour atteindre l’objectif des 500 000 euros.

L’installation, construite sur une emprise d’1,8 hectare, est conçue pour valoriser jusqu'à 31 000 tonnes de matière organique par an soit un peu moins de 85 tonnes/jour

Le projet de méthanisation territorial de la « Centrale Biogaz de l'Aumaillerie », développé par Engie Bioz, vise à mettre en place une filière durable de production d'énergie verte ainsi qu'une valorisation de matières organiques produites sur le territoire. Cette centrale est située à La-Selle-en-Luitré, sur la zone d'activité de l'Aumaillerie, au Sud-Est de la ville de Fougères (35). L’installation, construite sur une emprise d’1,8 hectare, est conçue pour valoriser jusqu'à 31 000 tonnes de matière organique par an soit un peu moins de 85 tonnes/jour (fumiers, résidus végétaux, écarts de production et effluents issus de l'industrie agro-alimentaire). Le biogaz ainsi produit sera valorisé après épuration (biométhane) par injection dans le réseau public de distribution de gaz exploité par GRDF. Les matières entrantes proviennent d’exploitations agricoles, d’industries agro-alimentaires et de quelques structures collectives, principalement du département de l’Ille et Vilaine mais aussi dans une moindre mesure des départements limitrophes.

Date butoir :  janvier 2021

Afin d’associer les habitants du territoire à la vie de ce projet, Engie BiOZ a mis en place un financement participatif permettant aux locaux d’y investir une partie de leur épargne. À partir de 10 €, chacun peut investir la somme de son choix et bénéficier d’un taux d’intérêt très attractif en plus d’un engagement de court terme.

La collecte de financements, mise en place via la plateforme Enerfip*, a été ouverte le 5 novembre aux agriculteurs partenaires puis progressivement aux citoyens des communes desservies par le réseau de gaz produit par la centrale, aux habitants du département de l'Ille-et-Vilaine et enfin depuis le 29 décembre aux habitant de la région Bretagne.  La collecte se clôturera le 9 janvier 2021. Au moment de la rédaction de cet article, plus de 420 000 euros répartis entre 137 bretons.nes ont été collectées.

 

Héol (22) et Quiniplily, 2 projets financés via Enerfip

Situé à Saint-Mayeux dans les Côtes d'Armor, le projet Héol est porté par la société Luxel. Il est  constitué de deux parcs photovoltaïques au sol qui produiront dès 2021, 4700 MWh par an, soit l'équivalent de la consommation électrique annuelle de 670 habitant·es et permettra d'éviter le rejet dans l'atmosphère de plus de 4700 tonnes de CO2 chaque année. Ouverte le 3 novembre 2020, cette campagne a a permis à 110 investisseurs de participer au projet à hauteur d'un montant total de 224 500 euros.

Porté par le groupe Total Quadran, la centrale photovoltaïque de Quinipily est située à Baud, dans le Morbihan, sur une ancienne plateforme d'exploitation d'une carrière. Sa production est estimée 5165 MWh chaque année, soit l'équivalent de la consommation électrique annuelle de 4 400 habitants et devrait éviter le rejet dans l'atmosphère de 1710 tonnes de CO2 par an. 104 personnes ont participé à la collecte de financement à hauteur de 203 000 euros. 

 

*Enerfip a été fondée en 2014 par des professionnels des énergies renouvelables expérimentés en matière de financement. Agréée par l'Autorité des Marchés Financiers, elle sélectionne des projets fiables développés par des entreprises reconnues. Les citoyens placent ensuite une partie de leur épargne, sans aucun frais, dans les projets de leur choix pendant 3 à 6 ans avec un taux d'intérêt pouvant s'élever jusqu'à 6 %. Aujourd'hui, Enerfip compte plus de 20 000 membres et a collecté.


L'évènement

Breizhacking 21. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 février !

Breizhacking 21. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 février !

Pour la 4ème année consécutive l’agence d’open innovation Skillfools organise le Breizhacking, un challenge des startups engagées et des entreprises bretonnes responsables, avec comme partenaire principal pour cette édition le groupe d’assurance Aviva et le soutien de Bpi France.

Le challenge est ouvert à toutes start-ups qui répondent aux problématiques sociales et environnementales d’aujourd’hui dans les domaines de l’environnement, la santé, la culture, la cohésion sociale, l’engagement citoyen.

La phase d’inscription est ouverte jusqu’au 28 février 2021.

Recommandations