Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Campus des industries navales : Région et industriels unis pour une offre de formation attractive et adaptée

Julie Menez, le 29.08.2018

Rendre attractif les métiers des industries navales, offrir des débouchés aux jeunes et permettre aux entreprises de recruter sur des métiers en tension : le futur Campus des industries navales, projet commun mené par le monde industriel et les collectivités, dont la Région Bretagne, est sur les rails. C'est à Brest que sera aménagée la vitrine de ce campus interrégional qui vise les 1.000 personnes formées par an, pour autant de postes pourvus.

Campus Industries Navales

"Pour la première fois depuis 40 ans, la filières des industriels de la mer enregistre de la croissance. Mais le frein à leur développement c'est la difficulté à recruter et à trouver les compétences nécessaires", résume Hervé Guillou, président-directeur général de Naval Group et président du Comité stratégique de la filière des industries de la mer.

Les industriels, Naval Group, Pirou, Chantiers de l'Atlantique, Constructions mécaniques de Normandie en tête, ont donc décidé de faire bouger les lignes. A présent, le projet de Campus des industries navales fédère 4.000 industriels et pèse 90.000 emplois. Il aura pour port d'attache Brest, où il a choisi d'établir son lieu totem à proximité du Plateau des Capucins.

Dirigé par Dominique Sennedot, il aura plusieurs actions à mener de front :

La labellisation d'offres de formation

Soit dans des centres de formations de l'Education nationale ou de l'Afpa, soit en créant des dispositifs de toutes pièces. Par exemple, la première formation labellisée Campus des industries navales va voir le jour à Cherbourg, mi-septembre. Il s'agit d'une école d'emménagement qui formera des concepteurs-intégrateurs. Sur les quatre régions partenaires (Bretagne, Normandie, Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire), une vingtaine de centres de formations devraient être labellisés d'ici la participation du campus au salon Euronaval, les 25 et 26 octobre au Bourget.

Pour sa première année, le Campus des industries navales vise les 300 personnes formées. A terme, il table sur 1.000 personnes par an.

Faire connaître les métiers des industries navales et séduire les jeunes

"L'industrie souffre d'une mauvaise image dans le système éducatif et dans l'opinion publique. Alors qu'elle s'est complètement transformée, cette mauvaise image la suit !", déplore Hervé Guillou. 

Pour communiquer sur les débouchés, le campus va participer au Navire des métiers, un espace de recrutement, de découverte et d'orientation, à Euronaval.

Les nouvelles technologies, comme la réalité virtuelle, seront aussi utilisées, notamment dans le show-room qui sera ouvert à Brest, au printemps prochain.

Un partenariat entre industriels et collectivités

Derrière l'ensemble de la filière des industries de la mer (le Groupement des industries de constructions des activités navales (Gican), la Fédération des industries nautiques, Evolen Syndicat des énergies renouvelables), les quatre régions se sont associées au projet, qu'elles soutiennent financièrement.

Sont aussi impliqués l'Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM), la Marine nationale ; le ministère de l'Education nationale et celui du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle.

"Ce projet est important pour faire en sorte que notre territoire reste un territoire industriel et attractif avec de beaux débouchés pour les jeunes. L'ensemble des métiers des filières industrielles navales proposent différents niveaux de qualification, du CAP au statut ingénieur", a rappelé Loïg Chesnais Girard, président de la Région Bretagne.

Des métiers en tension

L'équipe du Campus des industries navales a identifié deux types de métiers en tension : ceux qui souffrent d'une mauvaise image et ceux qui, très nouveaux, n'ont pas de formations correspondantes. (Document Campus des industries navales)


 


L'évènement

Acquérez les fondamentaux de la création ou de la reprise d'entreprise

5 jours pour entreprendre

Vous avez un projet de création ou de reprise d'entreprise ? Cette formation certifiante de cinq journées, proposée à la CCI-Morlaix, du 1er au 5 avril, vous permettra d'acquérir les fondamentaux nécessaires à sa réussite.