Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Brexit : Brittany Ferries fait des marches à blanc dans les ports français et anglais

Julie Menez, le 13.09.2019

Un Brexit sans accord impliquerait le retour à des formalités douanières strictes. Pour s'y préparer, la compagnie maritime Brittany Ferries et ses partenaires font des tests grandeur nature. La première marche à blanc a débuté ce mercredi 11 septembre à Portsmouth et s'est poursuivie le jeudi à Ouistreham, en présence de Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics.

Brittany Ferries Brexit
Agence Réa

"Pour répondre aux demandes des autorités françaises, nous avons adapté dans les ports notre système d'information pour qu'il communique avec les services français des douanes. Nous avons aussi développé des outils pour communiquer avec les chauffeurs Fret, via des écrans et un système de SMS", explique Patrice Narozny, directeur des Opérations Portuaires France.

>> Se préparer au Brexit en cas de "no deal" : un guide à télécharger sur le site de BCI

Eviter l'engorgement des ports

Les tests grandeur nature sont l'occasion d'essayer "ces outils et procédures et aussi la coordination des différents acteurs". L'objectif ? Assurer la fluidité des embarquements et débarquements afin d'éviter l'engorgement des ports.

Après Portsmouth et Ouistreham, les prochaines marches à blanc sont prévues sur les ports de Roscoff, du Havre, de Cherbourg et de Saint-Malo.


L'évènement

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

Pour encourager l’innovation digitale de la filière agroalimentaire bretonne, Bretagne Développement Innovation a participé au lancement d’un appel à projet dans le cadre du projet européen S3FOOD. L’objectif : détecter et accompagner des projets visant à déployer les technologies associées aux capteurs connectés dans les industries agroalimentaires pour améliorer leur performance et leur productivité. ​

Des financements allant jusqu’à 60 000 € peuvent être éligibles aux PME qui déposent un dossier. Le projet d’adresse aux PME du secteur agroalimentaire, aux équipementiers et aux fournisseurs de technologies numériques.
Les entreprises qui souhaitent déposer un projet sont invitées à prendre contact dès à présent avec Bretagne Développement Innovation pour bénéficier de conseil et d’accompagnement dans cet appel à projets. La date limite de dépôt de dossiers est fixée au 10 mars 2021.

Recommandations