Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Brexit : Brittany Ferries fait des marches à blanc dans les ports français et anglais

Julie Menez, le 13.09.2019

Un Brexit sans accord impliquerait le retour à des formalités douanières strictes. Pour s'y préparer, la compagnie maritime Brittany Ferries et ses partenaires font des tests grandeur nature. La première marche à blanc a débuté ce mercredi 11 septembre à Portsmouth et s'est poursuivie le jeudi à Ouistreham, en présence de Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics.

Brittany Ferries Brexit
Agence Réa

"Pour répondre aux demandes des autorités françaises, nous avons adapté dans les ports notre système d'information pour qu'il communique avec les services français des douanes. Nous avons aussi développé des outils pour communiquer avec les chauffeurs Fret, via des écrans et un système de SMS", explique Patrice Narozny, directeur des Opérations Portuaires France.

>> Se préparer au Brexit en cas de "no deal" : un guide à télécharger sur le site de BCI

Eviter l'engorgement des ports

Les tests grandeur nature sont l'occasion d'essayer "ces outils et procédures et aussi la coordination des différents acteurs". L'objectif ? Assurer la fluidité des embarquements et débarquements afin d'éviter l'engorgement des ports.

Après Portsmouth et Ouistreham, les prochaines marches à blanc sont prévues sur les ports de Roscoff, du Havre, de Cherbourg et de Saint-Malo.


L'évènement

Les enjeux commerciaux hors et intra UE

Europe commerce

Bretagne Conseil, Rennes School of Business et le réseau Enterprise Europe Network organisent une table ronde sur "Les enjeux commerciaux hors et intra UE, les perspectives de Business au sein de l'UE - le soutien de l'UE aux entreprises bretonnes". Rendez-vous le 14 novembre, à 18h30, à Rennes School of Business. Gratuit, inscription en ligne.

Recommandations