Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Bretagne. Les dossiers de surendettement en baisse de 22,4 % en 2020

Véronique Maignant, le 19.02.2021

Les dépôts de dossiers de surendettement ont baissé de 22,4 % en Bretagne, en 2020, selon la Banque de France. Un recul paradoxalement plus marqué qu'en 2019 et qui est lié aux confinements, périodes durant lesquelles la consommation a baissé.

On aurait pu s'attendre à ce qu'avec l'année qui vient de s'écouler, les chiffres du surendettement repartent à la hausse en France. Pourtant, c'est l'inverse qui s'est produit. Ils n'ont même jamais été aussi bas depuis 1990, année de la loi Neiertz et de la mise en place de la procédure de surendettement.

D'après les dernières statistiques de la Banque de France en région publiées ce vendredi , « seuls » 4 813  dossiers de surendettement ont été déposés auprès des agences de l'institution, contre 6 203 en 2019. Soit une baisse de 22,4%.  Au niveau national, la baisse a été du même ordre avec -24 % de dépôts (108 735 dossiers en 2020 contre 143 080 en 2019).  

« La baisse tendancielle des dépôts de dossiers observée jusqu’en 2019 trouvait son explication dans la baisse du chômage, des taux d’intérêts toujours très bas (qui ont permis de rendre solvables des emprunteurs et ont facilité les renégociations de dettes), et par le choix des Commissions départementales de surendettement de privilégier les mesures de rétablissement personnel (effacement total de l’endettement) permettant d’éviter de futurs redépôts », note l’institution.

Rappelons qu’en Bretagne, le niveau de vie annuel médian est de 21 060 euros et que 10,9 % des ménages vivent sous le seuil de pauvreté. Parmi eux  56,6% sont des ménages surendettés. L’endettement moyen (hors immobilier) de ces derniers s’élève à 14 715 euros

Malgré la crise qui a plongé de nombreuses personnes dans des situations précaires, la baisse a été plus marquée en 2020 qu'en 2019. La principale raison se résume en un mot : confinement.  « Dans le contexte d’une baisse de la consommation consécutive aux deux confinements, les ménages ont pu disposer des ressources pour honorer leurs engagements (loyer, échéance de crédit, …) et in fine conduit à un recul des dépôts de dossiers de surendettement. » Ainsi, en 2020, les ménages français ne se sont pas chargés en crédit à la consommation. La production s'est effondrée de plus de 12 % sur l'année.

Pour autant, la Banque de France assure rester « extrêmement mobilisée » et « extrêmement attentive » face à une situation qui pourrait déraper en 2021, lorsque les aides aux entreprises cesseront.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enquête typologique 2020 complète sur le site de la Banque de France


L'évènement

Breizh Fab . Plus que quelques jours pour s’inscrire au salon des offreurs de solutions

Afin d’accélérer la pénétration des technologies liées à l'industrie du futur dans les entreprises bretonnes, Breizh Fab organise les 10, 11 et 12 mars 2021, le 1er salon des offreurs de solutions bretons 100% digital ! Vous pouvez devenir exposant, visiter le salon, ou encore participer aux webinaires.