Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

A Brest, l'incubateur Enstartups héberge six projets

Julie Menez, le 27.09.2017

L'Ensta Bretagne est à la fois une école d'ingénieurs et un établissement public de recherche. Forte de ces deux expertises, la structure brestoise a ouvert un incubateur. Six start-up y sont déjà hébergées. 

Enstartups

A Brest, on ne présente plus l'Ensta Bretagne. Reconnue sur le territoire, l'école d'ingénieurs héberge aussi depuis peu des start-up, dans un incubateur baptisé "Enstartups". Déjà partenaire du fonds de dotation Yao ! et labellisé French Tech Brest +, l'Enstartups vient de se rapprocher du Technopôle Brest-Iroise. Cette initiative veut participer au développement économique de Brest.

L'accès à des moyens techniques pointus

"Enstartups permet d'offrir aux porteurs de projets un espace dédié et des moyens pour se lancer dans l'aventure du créateur d'entreprise", présente Pascal Pinot, nouveau directeur de l'Ensta Bretagne, qui a pris ses fonctions à la fin de l'été. Selon Antonin Raffarin, responsable entrepreneuriat à l'Ensta Bretagne et lui-même cofondateur d'Inobo, hébergée à l'Enstartups, la valeur ajoutée de cet incubateur c'est, en plus de l'espace coworking ou des bureaux prêtés, l'accès à une salle de prototypage.

En effet, les six start-up accueillies dans l'établissement brestois vont avoir libre accès au "fab-lab" jusqu'à présent réservé aux 900 étudiants. Ils pourront faire leurs essais sur des machines très spécialisées, notamment pour tester la résistance et le comportement des matériaux dans la durée. Autre avantage mis en avant par Pascal Pinot, "la possibilité d'échanger avec les enseignants-chercheurs experts dans leurs domaines, et avec la juriste de l'établissement".

Un parcours de deux ans

Ces jeunes entrepreneurs vont pouvoir rester deux ans dans l'incubateur. Antonin Raffarin prévient : "Il n'y aura pas de place pour les start-up dormantes." En effet, il leur faudra passer régulièrement devant un comité de suivi, composé de représentants de l'Ensta Bretagne, de Yao ! et du TIB. Là, les porteurs de projet devront détailler leurs avancées et valider les jâlons d'un parcours de développement. De quoi être prêts pour l'étape suivante, bien souvent la pépinière d'entreprises.

Six projets innovants

L'incubateur Enstartups peut, en tout, accueillir dix projets. Pour le moment, six projets, donc beaucoup sont déjà connus, ont investi les lieux.

Inobo : des planches de kite surf évolutives.

Ianira : un robot autonome de plongée.

Fil & Fab : la valorisation des filets de pêche usagés.

Solipub : des publicités solidaires.

Niroji : des écrins à bijoux précieux.

Freeziks : un jeu vidéo multijoueur de construction.

 


L'évènement

Breizhacking 21. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 février !

Breizhacking 21. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 février !

Pour la 4ème année consécutive l’agence d’open innovation Skillfools organise le Breizhacking, un challenge des startups engagées et des entreprises bretonnes responsables, avec comme partenaire principal pour cette édition le groupe d’assurance Aviva et le soutien de Bpi France.

Le challenge est ouvert à toutes start-ups qui répondent aux problématiques sociales et environnementales d’aujourd’hui dans les domaines de l’environnement, la santé, la culture, la cohésion sociale, l’engagement citoyen.

La phase d’inscription est ouverte jusqu’au 28 février 2021.