Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Brest : les acteurs portuaires s'engagent pour la qualité de l'eau

Julie Menez, le 31.10.2017

Ce mardi 31 octobre, la Région Bretagne, Brest Métropole, la CCI métropolitaine Bretagne ouest et Naval Group ont signé un accord avec l'Agence de l'Eau Loire Bretagne. L'objectif ? Améliorer la qualité des eaux du port.

Pachoutine

Les acteurs portuaires se sont ainsi engagés à réaliser des travaux afin de  réduire l'impact environnemental des activités portuaires.

Le montant des investissements prévus s'élève à près de 3 M€. L'Agence de l'Eau Loire Bretagne (AELB) finance ces opérations à hauteur de 1,3 M€. La CCIMBO, exploitant du port, y contribue avec 1,6 M€ (cela prend en charge le traitement des eaux de quai et l'amélioration des effluents des formes de radoub 2 et 3). Brest Métropole va investir 280.000 € sur l'aire de carénage du port du Moulin Blanc ; Naval Group, 200.000 € pour un débourbeur-séparateur d’hydrocarbures. Enfin, la Région contribue à hauteur de 100.000 €.

La collectivité, qui est intervenue principalement sur la coordination du projet, apporte sa contribution sur le volet biodiversité (intégration de micro-habitats artificiels dans les quais du futur polder).

Un effort collectif et coordonné

Ces travaux correspondent à des mesures correctives décidées à l'issue d'un audit environnemental commandé en 2015 par la Région Bretagne, propriétaire du port de Brest, et l'agence de l’eau.
Dès le début d'année prochaine, des travaux d'amélioration vont donc être engagés afin "réduire le flux global de pollution issu des activités du port : gestion des eaux de ruissellement et pluviales, traitement des eaux polluées sur les quais, récupération des eaux pluviales, meilleure gestion des eaux de carénage".

Les acteurs locaux ont souhaité "engager un effort collectif et coordonné visant à diminuer l'impact des activités portuaires sur la qualité de de l'eau, afin de préserver les milieux aquatiques et la biodiversité, dans la logique des orientations du SDAGE Loire-Bretagne, de l’AELB et de la Région, et de faciliter et pérenniser les opérations de dragage, en agissant sur la qualité des eaux conformément à la Charte des dragages des ports bretons adoptée en 2011 par les maîtres d’ouvrage concernés, à l’initiative de la Région".


Taille du texte

L'évènement

Quelles sont les opportunités en Corée du Sud ?

L'EMBA – Ecole de Management Bretagne Atlantique accueille lundi 10 décembre Jean-Marie Hurtiger, expert en business international, pour une conférence 100% dédiée aux opportunités d’affaires et de partenariats avec la Corée du Sud.