Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Breizh Cloud : un data center de proximité et un service spécialisé pour les entreprises de la pointe bretonne

Julie Menez, le 06.02.2018

Le cloud breton ne se fait pas qu'à Rennes ou Nantes : Pebsco Bretagne s'allie à Safeo pour proposer à Brest l'offre Breizh Cloud aux entreprises locales, une offre complémentaire de celle du groupe Asten. L'objectif de Pebsco-Safeo ? Unir les avantages d'un data centre de proximité, l'Hermine DC de Pebsco à Brest, à l'expertise de Safeo, pour convaincre les entrepreneurs du Finistère et des départements limitrophes. Les deux partenaires ont d'ores et déjà identifié un vivier de 36.000 entreprises sur toute la région. 

Data center Brest Pebsco

"Il y a un vrai potentiel et une vraie demande au niveau des entreprises, qui sont en pleine réflexion sur le cloud, qui est un ensemble de solutions pour stocker les données à distance, mais encore peu d'acteurs", estime Christophe Plessis.

Le cofondateur de Safeo, société spécialisée dans l'hébergement informatique qui a une agence à Brest et son siège est à Paris, a donc choisi de se rapprocher du Finistère et de l'ouest breton pour proposer ses solutions. Une offre complémentaire à celle du groupe brestois Asten qui fait de l'hébergement et de l'infogérance sur deux data centers, pour tous les types d'entreprises. 

Breizh Cloud met en avant la proximité

Tout est parti d'une rencontre avec Aymeric de Villeneuve, cofondateur de Pebsco Bretagne qui a ouvert un data centre éco-responsable à Brest en 2015. Dès novembre 2017, les deux professionnels ont l'idée de faire coïncider leurs activités, afin de proposer l'offre Breizh Cloud.

"Il s'agit de répondre aux entreprises qui sont de plus en plus en demande de proximité des services. Nous visons deux types de clients : les entreprises qui ont besoin d'externaliser leur matériel et de poser leurs serveurs dans notre baie informatique sécurisée ; et les professionnels de l'informatique qui installent leurs serveurs ici afin de proposer des prestations de service à leurs propres clients", détaille Aymeric de Villeneuve, de Pebsco.

Une quinzaine de clients utilisent déjà le data centre de Pebsco. Et l'entreprise Safeo s'est fixé un premier objectif de 30 à 50 entreprises. "L'avantage de cette solution, c'est que les entreprises ne payent que ce qu'elles consomment. Ca leur évite de s'équiper de manière sur-dimensionnée. De notre côté, on assure la maintenance dans le data centre afin que le matériel tourne toujours au mieux", précise le cofondateur de Safeo.

Un site sécurisé et accessible

Le lancement de Breizh Cloud a nécessité un investissement de 100.000 €, prévu pour être amorti sur deux ou trois ans.

Parmi les autres avantages annoncés de ce "cloud 100 % breton" par Pebsco Bretagne et Sofea : l'accessibilité au data centre. Si le site est ultra sécurisé, notamment de manière biométrique, les entreprises peuvent y accéder de façon autonome, dès qu'elles en ont besoin. "Il s'agit d'un cloud privé avec une offre de service adaptée aux besoins des entreprises, en matière de sécurité, de qualité de service et de souplesse", note Aymeric de Villeneuve.

Avoir une offre de data centre privé à l'ouest de la Bretagne est, selon le cofondateur de Pebsco Bretagne, un plus en matière d'attractivité et de développement économique. "J'ai un client d'Amiens qui a choisi Breizh Cloud parce qu'il a des racines bretonnes et qu'il veut participer à développer le territoire", illustre Christophe Plessis.

Pebsco Bretagne n'exclut pas à moyen terme l'ouverture de nouveaux data centres dans les départements voisins. Son site brestois, Hermine DC, construit suivant des pratiques éco-responsables, avait nécessité un investissement de 2,4 M€. Depuis, Nestadio Capital et Force29 (Crédit Agricole 29) sont entrés au capital de la SAS.

Renseignements sur BreizhCloud.fr

 


Taille du texte

L'évènement

Le 23 juillet à Rennes, "on en parle" au WTC : face aux sanctions américaines, quelle attitude adopter ?

Le 23 juillet  à Rennes, "on en parle" au WTC : Face aux sanctions américaines, quelle attitude adopter ?

Rendez-vous à partir de 17h 30 à la CCI Ille-et-Vilaine - découvrir programme et inscription