Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Bâtiment. Le marché du neuf progresse significativement en Bretagne

MD, le 01.09.2021

C'est une des caractéristiques de cette relance d'activité dans le bâtiment : le marché du logement neuf marque une hausse significative en Bretagne (+19%), quand il recule de près de 3% au niveau national. Dans son rapport conjoncturel du 2e trimestre 2021, la Capeb dresse un état des lieux dynamique du secteur : l'activité ne faiblit pas malgré la flambée des prix des matériaux et les difficultés d'approvisionnement. 

Fred PIEAU

Quand le bâtiment va tout va, dit l'adage. La vérité s'écrit avec quelques nuances cependant que rappelle la Capeb (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) dans son rapport d'enquête de conjoncture pour le 2e trimestre de l'année en cours. Près de 82% des chefs d'entreprise interrogés affirment que leur niveau d'activité actuel est favorable ou très favorable, posent les résultats de cette enquête réalisée auprès des artisans et petites entreprises du bâtiment en Bretagne. "Une analyse plus fine des différents métiers montre que les entreprises de carrelage, électricité et plomberie-chauffage ont un niveau d'activité supérieur à la moyenne de l'ensemble du secteur. En revanche, dans les métiers de la plâtrerie ou de la serrurerie-métallerie les réponses sont plus contrastées : 40% des artisans considèrent que la conjoncture est peu favorable pour cette période de l'année."

Un marché soutenu par les mesures du plan de relance

Les enseignements principaux de cette enquête montrent deux choses : contrairement à la tendance nationale, le marché des logements neufs progresse considérablement en Bretagne (+19%). Cette évolution concerne tous les types de logements et représente 30% du chiffre d'affaires des artisans du secteur. Les commandes publiques et les locaux agricoles ont particulièrement dopé la mise en place de chantiers. Concernant le marché de l'entretien-rénovation, l'activité ne faiblit pas et reste portée par une forte demande d'une clientèle privée et par les mesures de soutien du plan de relance qui sont fléchées.

L'autre fait majeur est illustré par l'envolée des prix - tous les produits sont concernés et la liste ne cesse de s’allonger : bois, métaux, ardoises, isolants, verre, plastique… -, et la pénurie de certaines matières premières : plus de 34% des répondants n'arrivent plus à s'approvisionner, contre 20% le trimestre précédent.

Des carnets de commandes bien remplis

Cet état de fait inquiète particulièrement les professionnels, rapporte la Capeb. D'autant plus que leurs carnets de commandes ne désemplissent pas : dans certains métiers, comme la couverture, les chantiers sont d'ores et déjà planifiés sur au moins 7 mois d'activité. "Pour 49% des artisans interrogés, la durée de leur carnet de commandes est supérieure à la normale, ce qui représente une hausse de 2 points par rapport à l'enquête précédente et de près de 20 points par rapport à décembre 2020", mesure la Capeb.

Cette situation, déjà tendue, l'est encore plus avec les difficultés de recrutement qui cristallise plusieurs entreprises en tension : une entreprise sur quatre déclare avoir des postes urgents qui ne sont pas pourvus. "Près de 12% des entreprises affirment avoir augmenté leurs effectifs et 25% prévoient d'embaucher du personnel au cours des trois prochains mois", planifie la confédération professionnelle. Près de 84% des entreprises tablent sur un troisième trimestre très favorable ou assez favorable.

Voir les résultats de l'enquête de conjoncture pour le 2ème trimestre 2021 réalisée par la Capeb


L'évènement

SECNUMECO 2021 : Le colloque sur la veille stratégique et la sécurité numérique aura lieu à Vannes

SECNUMECO 2021 : Le colloque sur la veille stratégique et la sécurité numérique aura lieu à Vannes

La sécurité économique et la sécurité numérique seront de nouveau à l'honneur, le vendredi 17 septembre 2021 à Vannes dans le Morbihan, lors de la 5è édition du colloque SecNumeco sur l’anticipation au travers de la veille stratégique et de la détection des vulnérabilités.

Cette journée sera coorganisée par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), le Service de l’information stratégique et de la sécurité économiques (SISSE) et avec le soutien de l’université de Bretagne Sud (UBS) et CCI Innovation Bretagne.

Au programme : conférences, ateliers et tables rondes
Vendredi 17 septembre de 9h30 à 16h00
A l'Université de Bretagne Sud, rue André Lwoff, 56000 Vannes 

Participation gratuite ; sur inscription