Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Avec le mécénat de compétences, Arkéa offre 1.000 jours de travail à des associations

Julie Menez, le 06.11.2018

Les salariés âgés de plus de 59 ans de chez Arkéa peuvent dès à présent mettre leurs compétences au service d'une association, sur leur temps de travail, dans le cadre d'un mécénat de compétences. Pour en bénéficier, les structures doivent être localisées sur le territoire d'implantation d'Arkéa.

Arkéa mécénat compétences
Arkéa

Dans le cadre du mécénat de compétences, le groupe Arkéa va "offrir 1.000 jours de travail à des associations locales, soit l'équivalent de cinq contrats à temps plein".

Un dispositif d'ores et déjà testé par Jean-Jacques Morvan, chargé de la mission handicap à la direction des ressources humaines. Il s'engage auprès de l'association EPI Bretagne qui facilite l'inclusion des personnes épileptiques. Bien que détaché de l'entreprise pendant près de dix mois, il conserve tous les avantages de son contrat de travail.

Deux autres contrats de mécénat de compétences ont été signés avec Les Papillons Blancs du Finistère et l'association ADIE (Association pour le droit à l'initiative économique).

Se préparer à la retraite

Ce dispositif "nous permet à la fois de donner un coup de pouce aux associations locales, de préparer dans les meilleures conditions le départ à la retraite de nos salariés et de contribuer à leur désir d'engagement", résume Marc Gosselin, directeur des ressources humaines.

Le mécénat de compétences proposé par le groupe Arkéa est ouvert aux associations et aux organismes d'intérêt général, en cohérence avec la stratégie RSE du groupe. Enfin, ces structures doivent être prioritairement localisées sur les territoires d'implantation du groupe bancaire.


L'évènement

Soutenir le management en période de crise, un Webinaire dédié le 19 juin

Ce webinaire (gratuit) pour objectif de répondre à vos questionnements et de vous proposer des pistes de réflexions : Comment accompagner le changement et appréhender collectivement ce contexte ? Comment mettre en discussion les différents sujets autour de l'organisation du travail réel ? Comment concilier la protection individuelle, la prévention de la santé et l'efficacité productive ? Comment organiser l'activité et la réguler dans un contexte de crise ?

Animé par Coralie GUILLOU, Chargée de mission ARACT BRETAGNE
LE 19 JUIN 2020 - WEBINAIRE - DE 09H30 À 10H45

Inscription en ligne