Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Avec 1,2 M€ levé, la start-up EcoTree est à l'orée d'un nouveau développement commercial

Julie Menez, le 18.05.2018

Une start-up autour de la plantation d'arbres, il fallait y penser. Les cinq fondateurs d'EcoTree l'ont fait en ouvrant une plateforme depuis laquelle investir dans les arbres. C'était en 2016. Aujourd'hui, avec une levée de fonds d'1,2 M€, l'entrée à son capital de la West Web Valley et sa place de finaliste au concours national de la Fabrique Aviva, la jeune pousse EcoTree accélère.

EcoTree acheter arbre

Près de 36.000 arbres plantés, pour 754.447 kg de dioxyde de carbone absorbés en deux ans, grâce aux arbres qu'elle a permis de planter dans les forêts françaises, c'est le bilan d'EcoTree.

Elle propose aux particuliers ou aux entreprises de réaliser un placement original : acheter des arbres (à partir de 15 €) qu'elle se charge de planter et de commercialiser. Le propriétaire de l'arbre recevra le revenu de la coupe de son arbre, 40 ou 60 ans plus tard. 

Les arbres, comme investissement patrimonial

"Il n'y a pas de profil d'acheteurs type : certains le font pour laisser quelque chose à leurs enfants ou petits-enfants, d'autres parce qu'ils veulent reboiser leur région d'origine ou alors compenser un mode de vie très citadin", précise Baudouin Vercken, cofondateur chargé des partenariats à destination des entreprises.

La start-up finistérienne, titulaire d'un agrément de l'Autotité des marchés financiers, maîtrise toute la chaîne : elle "achète des espaces forestiers et des terres agricoles, plante et exploite les terres, assure un reboisement diversifié, et enfin commercialise les arbres plantés".

La start-up EcoTree, finaliste de La Fabrique Aviva

Un modèle original et dans l'air du temps qui se fait remarquer : EcoTree fait partie des quatre finalistes bretons du concours national de La Fabrique Aviva, sur plus de 1.500 candidatures. "C'est une belle fierté pour nous. A sa sortie de couveuse, EcoTree avait déjà été lauréat du concours 2016, dans une autre catégorie. Cela nous avait permis de lancer l'activité", rappelle Baudouin Vercker. Prochaine étape, le passage devant le jury, début juin.

Autres bonnes nouvelles pour EcoTree : une levée de fonds réussie de 1,2 M€ et l'entrée à son capital de la West Web Valley, l'accélérateur et fonds de capital-risque breton. EcoTree va donc quitter Le Relecq-Kerhuon pour emménager à Guipavas, dans les locaux de la WWV.

Cette évolution va permettre à l'entreprise (qui a aussi une antenne à Paris) d'entrer dans une nouvelle phase de développement commercial et technologique. En plus des massifs forestiers français, elle va porter ses efforts sur les forêts européennes.

EcoTree crée cinq nouveaux postes

Pour mener à bien ses nouveaux projets, EcoTree recrute : "Nous ouvrons cinq postes, trois postes de commerciaux, un poste en webmarketing et un poste en développement informatique", énumère Baudouin Vercker.

 


Taille du texte

L'évènement

Startup Weekend du 29 au 31 mars à Saint-Brieuc : les inscriptions sont ouvertes

Startup Weekend du 29 au 31 mars à Saint-Brieuc : les inscriptions sont ouvertes

Startup Weekend rassemble des personnes aux profils variés, qui possèdent la fibre entrepreneuriale. Regroupées en équipes, elles ont 54 heures pour proposer une idée de startup. L'évenement se déroule à la CCI des Côtes d'Armor. Inscrivez-vous dès aujourd'hui.