Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

A Auray, Ouest Composites vient d'être acquise par un duo de repreneurs

Julie Menez, le 25.01.2018

Un tandem d'ingénieurs vient d'acquérir l'entreprise Ouest Composites. Le projet des deux associés est de poursuivre la modernisation de l'outil industriel et de s'ouvrir à d'autres marchés.

Ouest Composites
DR

Spécialisée dans la fabrication de moules et de pièces en matériaux composites, Ouest Composites (ex-Keltic Marine) a été fondée par Dominique Le Bohec il y a 25 ans.

A l'heure de la retraite, l'entrepreneur vient de céder sa société à Damien Harlé, 33 ans, et Jean-Denis Bargibant, 40 ans. Une transition qui se veut comme un passage de témoin.

Assurer une continuité pour les salariés

"J'avais à coeur de transmettre mon entreprise à des personnes physiques plutôt qu'à un groupe industriel ou à des financiers. Il était important pour moi d'assurer une continuité pour les collaborateurs qui m'ont accompagné pendant toutes ces années. Le projet porté par Jean-Denis Bargibant et Damien Harlé réunissait ces composantes et nous avons rapidement été en discussion exclusive", raconte Dominique Le Bohec.

Ouest Composites vise de nouveaux marchés

Les deux repreneurs, ingénieurs de formation, bénéficient d'une solide expérience acquise dans de grands groupes et dans des PME. La stratégie de développement de l'activité qu'ils souhaitent suivre s'appuie sur l'optimisation de la production et la poursuite des investissements, afin d'adresser rapidement de nouveaux marchés. Cette politique de diversification permettra de développer l'emploi sur le site d'Auray et d'en faire rapidement un site phare pour le lancement de tous les nouveaux projets du groupe. 

Le chiffre d'affaires d'Ouest Composites est de 9,3 M€Quatre-vingt-dix personnes travaillent sur le site d'Auray et 50 sur le site polonais, à Ostróda. "Nous allons investir en Pologne pour dégager de la marge de manoeuvre sur notre site français et, ainsi, développer de la valeur ajoutée", annonce Jean-Denis Bargibant. Parmi les projets, l'entreprise s'intéresse de près à l'impression 3D et aux possibilités qu'elle permet. "Nous allons poursuivre la modernisation de l'outil industriel déjà engagé par l'entreprise."

Une filière dynamique

"Un projet de reprise dans le secteur du composite avait tout son sens en Bretagne, compte tenu du dynamisme de la branche dans la région. Ouest Composites est positionné sur une activité de main d'oeuvre basée sur le précieux savoir-faire des salariés. C'est d'ailleurs ce qui m'a plu dans ce projet", détaille Damien Harlé.

Quant à ProMarine, la filiale de Ouest Composites, elle est actuellement présente au salon Boot, de Dusseldorf pour y présenter deux nouveautés. "Nous allons essayer de garder ce rythme de deux nouveautés par an", précise Jean-Denis Bargibant.

Les repreneurs se sont adossés aux fonds d'investissements BJE (Bretagne Jeunes Entreprises) et Sopromec (filiale du groupe Gorgé). Ils ont également reçu le soutien de BPI France et l'accompagnement du Réseau Entreprendre, dont ils sont lauréats, pour mener à bien ce projet. Ils sont en effet bénéficiaires d'un prêt d'honneur de 45.000 €.


L'évènement

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

Comment anticiper la récession de l’économie en essayant de comprendre des problèmes et des situations qui ne manqueront pas de se poser à notre économie dans les prochaines semaines voire dans les prochains mois?

Pour répondre à cette question et aux difficultées dans lesquelles les TPE/PME du territoire sont confrontées, la CPME 56 organise une réunion sur le contexte économique post-covid qui a mis les entreprises à l’arrêt et provoqué des problèmes économiques et sociaux qui ont surgi et qui ne manqueront pas de se développer avec une acuité violente.

Lundi 5 octobre 2020 à 18h45 au Palais des congrès de Lorient
Participation gratuite / Inscription en ligne