Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Agroalimentaire : Tendriade à Châteaubourg (35) recrute une trentaine de personnes à différents postes

Véronique Maignant, le 03.04.2018

Plus gros employeur de la ville de Châteaubourg située à une trentaine de km de Rennes, l’entreprise agroalimentaire Tendriade totalise près de 650 collaborateurs. Actuellement, l’entreprise a besoin d’une trentaine de personnes pour occuper différents postes : opérateurs de conditionnement, agents de manutention, conducteurs de machine, agents de production, agents de quai, caristes…

Plus gros employeur de la ville de Châteaubourg située à une trentaine de km de Rennes, l’entreprise agroalimentaire Tendriade totalise près de 650 collaborateurs.

L’entreprise Tendriade est  spécialisée dans l’abattage, la transformation et la vente de viande de veau. Propriété, depuis 2013, du leader mondial du veau, le néerlandais VanDrie Group, elle est devenue un des leaders nationaux sur ce  marché il est vrai  moins connu que celui du bœuf ou du porc. En France, environ un veau sur cinq transite par Châteaubourg.  Disposant de deux sites d’abattage en France, l’autre étant situé à Saulce Sur Rhône dans la Drôme, Tendriade développe un chiffre d’affaire de 250 millions d’euros, abat 200 000 veaux par an et produit environ 30 000 tonnes de viande de veau par an. Les grandes et moyennes surfaces représentent 50 % de ses clients, contre 26 % de grossistes et 14 % de restauration hors foyer. « La complexité de notre métier, c’est de réussir à assurer des débouchés pour l’ensemble de nos produits, de la carcasse aux produits élaborés. Notre activité est plus importante en fin d’année car la viande de veau est davantage consommée à cette période », indiquait il y a peu Johan Hardy, directeur des Ressources humaines de Tendriade, à  Benjamin Chenevière pour le journal de Vitré 

Le Journal de Vitré

 

Des perspectives d’évolution

Pour attirer de nouveaux talents, le directeur des ressources humaines met l’accent sur les perspectives de mouvement en interne, prenant l’exemple d’un agent de production devenu chauffeur : « Nous prenons le temps de former les gens. On peut offrir des évolutions de carrière et des passerelles. L’entreprise réserve également une part importante de l’intéressement et des résultats aux salariés. De même, Tendriade investit environ chaque année 5 millions d’euros sur l’outil de production pour améliorer les conditions de travail, la productivité et répondre aux besoins des clients. Outre les métiers de l’industrie classiques, Tendriade cherche  aujourd’hui des commerciaux, télévendeurs, un ingénieur en projet industriel et des apprentis dans divers domaines (qualité, Recherche et Développement, maintenance, télévente…). 

 

Pour postuler 


L'évènement

Quelles sont vos pratiques de veille ?

Enquête veille

Nous recherchons des participants pour répondre à une enquête que nous réalisons, en lien avec les services de la Région Bretagne et de l’Etat, sur les pratiques de #veille des entreprises. Alors prenez 5 minutes de votre temps et contribuez à dresser ce panorama des pratiques d'information des entreprises bretonnes !
En retour, nous vous adresserons le rapport de cette enquête ! #intelligenceeconomique