Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Agroalimentaire : la première usine de lait infantile du groupe Sill opérationnelle pour 2021

Julie Menez, le 25.03.2019

Le chantier de l'usine de lait infantile de Sill Entreprises, à Landivisiau, entre dans une nouvelle phase avec la création d'une tour de séchage de dernière génération. L'occasion pour le groupe agroalimentaire de recevoir sur site ses partenaires financiers, dont la Banque européenne d'investissement.

Sill Landivisiau
Dominique Leroux

L'usine de Landivisiau sera la première unité de production de lait infantile de Sill Entreprises. Ce nouvel outil représente un investissement de 85M€ pour l'industriel, le plus important depuis sa création.

Il s'agit pour le groupe agroalimentaire breton de faire face aux besoins d'un marché international

Les travaux ont débuté l'été dernier et l'outil de production  de 19.000 m² devrait être livré pour le dernier trimestre 2020. Après une phase de tests, l'usine devrait donc être mise en route début 2021. 

Une production dédiée à l'export

Dotée "des équipements les plus performants et répondant aux normes de qualité, d'hygiène et de sécurité alimentaires les plus exigeantes", l'usine a été conçue par Thébault Ingénierie, constructeur breton basé à Rennes. Ce nouvel outil "assurera une production à forte valeur ajoutée". Les prévisions sont de 18.000 tonnes de lait infantile en poudre par an, exclusivement destinées à l'exportation vers trois grandes destinations : la Chine, le Moyen-Orient et l'Afrique.

Une soixantaine d'emplois créés

L'ouverture de l'usine entraînera la création d'une soixantaine d'emplois directs, pour des postes de techniciens et d'ingénieurs, notamment. Actuellement en cours de constitution, la future équipe devrait bénéficier d'un programme de formation spécifique.

"C'est à la fois un soulagement de voir aboutir ce projet, après quatre ans et demi de procédures, et une satisfaction d'être accompagné par nos partenaires financiers pour ce palier dans l'évolution de notre Groupe, vers la recherche d'une meilleure valeur ajoutée dans notre mix produits", a commenté Gilles Falc'hun, Président du groupe Sill Entreprises.

Le financement du projet

Le financement de ce projet entre dans le cadre de la mise en place d'une levée de fonds globale de 180 M€ destinée à la construction de cette nouvelle usine ainsi qu'aux Capex de développement des usines actuelles sur cinq ans. La Banque européenne d'investissement (BEI) intervient à hauteur de 40 M€ dans le cadre du plan Juncker (Fonds européen d'investissement stratégique, FEIS). "Avec ce financement, la BEI vient soutenir une entreprise de taille intermédiaire majeure du tissu économique breton en lui offrant des financements à long terme permettant d'assurer ses investissements industriels. C'est aussi une nouvelle preuve de l'intérêt de l'Europe pour l'agroalimentaire en France, puisqu'après les Maîtres Laitiers du Cotentin et Sodiaal, Sill est la troisième entreprise laitière financée au cours des trois dernières années", souligne Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d'investissement.

Sur ce dossier de financement, la BEI est accompagnée d'un pool bancaire ayant pour chef de file Arkéa et composé de six banques : CIC Ouest, la Société Générale, la Caisse Régionale du Crédit Agricole du Finistère, la Bank of China, la Caisse d'Epargne de Bretagne et Pays de Loire.

Le bâtiment et les process de fabrication de l'usine de lait en poudre infantile ont quant à eux été financés par un Crédit-Bail coordonné par la BPI avec la participation d'Arkéa, du CIC Ouest et de la Société Générale. L'Union Européenne, l'Etat et la Région Bretagne soutiennent ce programme en accordant une subvention de 2,4 M€ dans le cadre du programme PDR/FEADER. 


L'évènement

Sécurité économique et numérique à l'honneur, les 19 et 20 septembre 2019 à Saint-Brieuc et à Ploufragan.

Sécurité économique et numérique à l'honneur, les 19 et 20 septembre 2019 à Saint-Brieuc et à Ploufragan.

Le colloque sera  précédé par un « Before », le 19 septembre 2019, ouvert aux étudiants et au public, pour permettre de sensibiliser plus largement les concitoyens aux enjeux de sécurité numérique et économique. Enfin, le colloque SecNumeco, réservé aux professionnels, donnera la parole le 20 septembre 2019 aux spécialistes et experts du domaine. Informations et inscriptions

Recommandations