Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Aéroport de Quimper : tout est fait pour rétablir une ligne Quimper-Paris fiable

Julie Menez, le 18.12.2017

La chambre de commerce et d'industrie du Finistère, au travers des Aéroports Bretagne ouest, est gestionnaire des trois aéroports du département : Brest, Morlaix et Quimper (au travers de sa filiale Aéroport de Cornouaille). Afin d'assurer la pérennité de ce dernier, la CCI travaille à rétablir la confiance des usagers en rétablissant une ligne régulière Quimper-Paris. 

Aéroport de Quimper
Aéroport de Quimper

A l'occasion d'une rencontre avec la presse pour les 10 ans de l'aérogare de Brest, Frank Bellion, président de la CCIMBO et des Aéroports Bretagne Ouest (ABO) a évoqué la situation de l'aéroport de Quimper, situé à Pluguffan. "L'aéroport a perdu des clients et le monde économique ne prend plus l'avion à Quimper. La restauration de la confiance passe par le rétablissement d'une ligne Quimper-Paris fiable, avec des avions de qualité", a résumé Frank Bellion.

En effet, le trafic de l'aéroport du Sud-Finistère est tombé à moins de 90.000 passagers par an, alors qu'il était auparavant de 130.000 personnes. Sa délégation de service public des aéroports de Brest Bretagne et de Quimper ayant été renouvellée, la CCI du Finistère entend redresser la situation. Jean-François Garrec, président de la CCIMBO-Quimper et d'Aéroport de Cornouaille, la filiale d'ABO gestionnaire de l'aéroport quimpérois, et Frank Bellion ont multiplié les démarches en ce sens.

Aéroport de Cornouaille : "La ligne Quimper-Paris est le moteur de l'aéroport"

Les deux Finistériens ont en effet rencontré Hop ! Air France et lui ont demandé des engagements. Une nouvelle rencontre est programmée pour le début d'année 2018. "Si nous retrouvons une ligne Quimper-Paris stable, le nombre de passagers ne pourra qu'augmenter, assure Frank Bellion. La ligne Quimper-Paris est le moteur de l'aéroport."

Les démarches entamées par la CCI et soutenues par la ville de Quimper et la Région ont commencé à porter leurs fruits puisque le vol d'été vers Paris (70 places) est maintenu jusqu'en mars 2018, avec le même nombre de places. "Au départ, il n'était prévu que 50 places."

Le rétablissement d'une ligne Quimper-Paris à la hauteur des besoins des Finistériens conditionne plusieurs choses : des investissements sont envisagés pour moderniser l'aéroport "mais nous ne les ferons que si la pérennité de l'aéroport est assurée".