Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Accessibilité du Finistère : élus et chambre de commerce écrivent au préfet de Région

Julie Menez, le 03.05.2018

La présidente du Conseil départemental du Finistère, les présidents de Brest Métropole, de Quimper Bretagne Occidentale, de la Chambre de commerce et d'industrie métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO) et de l'Université de Bretagne Occidentale ont cosigné une lettre adressée au préfet de Région. Ils lui demandent de réunir le comité de pilotage du Projet de liaisons nouvelles Ouest Bretagne-Pays de la Loire, dans le cadre du futur pacte d'accessibilité pour la Bretagne.

Accessibilité Finistère

Elisabeth Borne a confirmé "que le projet de pacte d'accessibilité constituerait la base des travaux du Gouvernement avec la Bretagne", rappellent au préfet de Région, les co-signataires.

"Ce pacte d'accessibilité pour la Bretagne appelle la poursuite des projets permettant tout à la fois une amélioration significative du système ferroviaire reliant Rennes, Brest, Quimper et Nantes, les unes aux autres, et l'atteinte d'un temps de parcours de 3 heures entre Brest, Quimper et Paris et 1 h 30 entre Brest, Quimper et Rennes. Cela correspond exactement aux objectifs du projet de Liaisons nouvelles ouest Bretagne Pays de la Loire, projet LNOBPL."

"Il serait coupable de ne pas valoriser les travaux du projet LNOBPL"

"La richesse des travaux, des échanges entre collectivités et du débat public menés dans le cadre du projet LNOBPL est sans nul doute la meilleure source possible pour construire la cohérence et l'équilibre souhaités (par la ministre). Il serait coupable à nos yeux de ne pas la valoriser."

Nathalie Sarrabezolles, présidente du Conseil départemental du Finistère ; François Cuillandre, président de Brest Métropole ; Ludovic Jolivet, président de Quimper Bretagne Occidentale ; Frank Bellion, président de la CCI métropolitaine Bretagne ouest, et Matthieu Gallou, président de l'UBO, demandent donc au préfet de Région, "qui peut convoquer cette instance participative, garante de la parole des élus bretons sur le sujet de l'accessibilité", de "réunir dans les meilleurs délais le comité de pilotage du projet de Liaisons nouvelles ouest Bretagne-Pays de la Loire. Il n'est pas concevable en effet que Monsieur Rol-Tanguy (qui doit accompagne les collectivités bretonnes dans la définition d'un 'projet stratégique pour les mobilités du Grand Ouest') rende ses conclusions sans avoir entendu le comité de pilotage LNOBPL. Cette demande est appuyée par les nombreuses collectivités et structures finistériennes qui nous ont adressé des voeux et motions sur l'accessibilité de notre territoire."


Recommandations