Accueil > Portraits > Supperwine (35), caviste (...)

 


Supperwine (35), caviste à domicile

Publication : 03-02-2015

Avec cette jeune entreprise, située à La Mézière, le vin s’invite chez le particulier et en entreprise. Une nouveauté en Bretagne.

Damien Leblais innove. Ce jeune entrepreneur a lancé sur le grand ouest un nouveau concept dans le même esprit que Tupperware : la vente de vins chez les particuliers et en entreprises, lors d’une initiation complète à l’œnologie. « Nous intervenons essentiellement le soir. L’animation dure en moyenne deux heures. Elle consiste en une séance de dégustation gratuite de six à sept appellations préalablement choisies par notre conseiller-caviste avec le client. Le principe : goûter avant d’acheter. Si les nectars plaisent, les personnes, présentes à la soirée, commandent alors directement auprès du conseiller qui les livrera à domicile », explique Damien Leblais, ancien sommelier dans la restauration. « Le prix des bouteilles fluctue entre 5 et 20 euros. Une gamme de prix accessible. Nous avons aujourd’hui en catalogue une centaine de cuvées (rouge, rosé, blanc mais aussi des bulles) de bon rapport qualité-prix ».

Supperwine et ses conseillers choisissent eux-mêmes les vignerons et leurs produits, établissant ainsi un lien direct avec les producteurs.
La société propose animations et formations pour les particuliers ou les professionnels, qu’ils soient initiés ou néophytes. « En un mot, nous souhaitons faire de Supperwine un service de proximité ».

Pour y parvenir et s’étendre, l’entreprise recrute et forme des conseillers-cavistes. Une vingtaine a déjà rejoint l’équipe. « Le prérequis : être amateur de vins ». www.supperwine.fr

Article paru dans le numéro 5 de Bretagne économique
1er trimestre 2015 - Edition CCI Rennes




Autres Portraits

NeoNett, le nettoyage auto, écolo et sans eau

Au hasard d’une rencontre, nous avions croisé leur chemin alors qu’ils se garaient place des Lices à Rennes avec leur Smart décorée de leur logo tout neuf : « NeoNett ». C’était en mars 2008 ; Eymeric (...)

En savoir plus

Vinocéo : du vin vieilli dans l’océan

La côte ouessantine, nouvelle cave naturelle pour grands crus français ? C’est l’idée de trois associés qui ont lancé Vinocéo à Brest, fin 2014, et immergent 2 000 bouteilles cette (...)

En savoir plus

Orolia à Guidel se taille une réputation à l’international

Orolia SAS conçoit des systèmes de détresse pour les avions et les bateaux, via liaison satellitaire. Ses ventes à l’export s’élèvent à 26 % ; celles dans le secteur de l’aviation ont fait un bond de 60 % (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits