Accueil > Portraits > Qualiconfort, l’isolation (...)

 


Qualiconfort, l’isolation en neuf et rénovation : Au comble du bonheur

Publication : 25-06-2012
Photo : Eric Basquin - http://www.quoideneuf.net
Photo : Eric Basquin - http://www.quoideneuf.net

La hausse sans fin du coût de l’énergie ne pouvait pas avoir que des effets négatifs. Sans l’applaudir, chez Qualiconfort à Ploudaniel (Finistère), on voit affluer de nouveaux clients à chaque flambée du pétrole. Le spécialiste de l’isolation n’est pas près d’être isolé.

Quand après 5 années dans une entreprise experte en isolation du bassin rennais, Marc Dalibard décide de tenter l’aventure à son compte près de ses terres de Landerneau, il sait qu’en 1994, le créneau est porteur d’avenir. A sept, les voilà spécialistes en isolation de maisons individuelles par soufflage, insufflation, flocage ou projection humide, dans les combles, caves ou murs. « En 2005, le baril de pétrole à 140$ a d’un coup multiplié par deux notre chiffre d’affaires et porté l’équipe à 20 personnes, raconte-t-il. Deux ans après, nous étions 35 et aujourd’hui 43 personnes pour un CA de 6,3 millions d’euros. » Le secret de Qualiconfort tient à la rapidité de sa réponse adaptée à chaque cas. « Un de nos 15 camion-usines équipé d’une soufflerie et ses deux opérateurs réalisent l’isolation complète d’une maison en une demi-journée ou une journée sans gêne pour l’habitant. Selon le bâtiment, nous utiliserons de la laine minérale, dans 80% des cas, ou de la ouate de cellulose ou encore de la laine de roche. » Au bilan, une hausse de 5° dans l’habitat et une baisse de 30-40% de la facture d’énergie. A raison de 1 500 chantiers par an, la rénovation chez le particulier reste, à 65% de l’activité, le cœur de métier de l’entreprise mais le neuf, soutenu par les constructions en BBC et maisons passives, atteint maintenant les 20% tandis que les appels d’offres par bailleurs sociaux, collectivités, entreprises ou syndics occupent les 15% restant.

Une réglementation renforcée

Avec simplement un staff administratif réduit à deux secrétaires, un bureau d’études au siège de Ploudaniel et une cellule R&D autour de Marc Dalibard pour suivre toutes les innovations, Qualiconfort vit essentiellement sur le terrain. Ses 5 agences (Quimper, Guingamp, Vannes, Lanester et Rennes) assurent juste un rôle de relais pour le matériel et réduire le rayonnement des camions qui, hors la Bretagne, interviennent dans la Sarthe, la Mayenne, l’Orne ou la Loire-Atlantique. « Au 1er janvier 2013, la réglementation thermique et les obligations en BBC vont encore être renforcées, explique le pdg. Les aides d’Etat et crédits d’impôt qui vont jusqu’à présent surtout vers l’équipement de la maison seront à cette date réorientés vers la structure de l’habitat. Il devrait y avoir alors un surcroit de travail pour nous et nous serons prêts ! » D’autant plus que Qualiconfort qui au gré de sa croissance s’était étendu sur trois ateliers alentours pour atteindre 500 m² de travail va déménager en septembre pour s’offrir une belle vitrine en bordure de voie expresse RN 12 à Plouédern sur 1 500 m² d’un seul tenant.

Le certificat d’économie d’énergie

Et ce ne sera pas de trop pour répondre à l’arrivée du C2E, le certificat d’économie d’énergie, voulu par la loi de programmation et d’orientation de la politique énergétique (Pope). Cette loi oblige les fournisseurs d’énergie à inciter et accompagner leurs clients dans des travaux de réalisation d’économie d’énergie. Or Qualiconfort vient de signer un accord avec Total pour assurer en exclusivité le suivi et la réalisation des chantiers chez ses clients des 12 départements de l’ouest. « Cela concerne le tertiaire et les collectivités pour lesquelles nous assurerons la gestion entière du dossier qui pourra dans bien des cas se solder par une facture zéro, Total nous rémunérant en direct sans avance de trésorerie pour la collectivité. Des hôpitaux, des maisons de retraite... vont se retrouver avec une isolation à la pointe sans bourse déliée, une vraie révolution ! » De quoi doper la part collectivité dans l’activité de l’entreprise. « Mais nous resterons toujours en première ligne auprès des particuliers... qui à terme profiteront aussi de la loi Pope. »

Yves Pouchard

Bretagne Economique n°214 Mai 2012




Autres Portraits

Entretien avec Alain Le Roch, fondateur et PDG d’AES Chemunex

Installés sur le campus de Ker Lann, à Bruz, les laboratoires AES Chemunex effectuent des analyses microbiologiques. Depuis sa naissance en 1980, son fondateur, Alain Le Roch, a toujours misé sur (...)

En savoir plus

Bretagne Viandes à Quimper

Spécialiste du bœuf et du veau de haute qualité bouchère, Bretagne Viandes à Quimper est un cas à part à l’ouest, le seul de taille moyenne entre les géants Bigard ou Jean Rozé et la myriade de petits (...)

En savoir plus

Les Ouessantines transforment les algues

Installées à Pencran depuis un an, les Ouessantines (ex-Aquacole d’Ouessant) ont fait grandement évolué leur savoir-faire en plus de 20 ans.

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits