Accueil > Portraits > Bord à Bord (22), l’export (...)

 


Bord à Bord (22), l’export d’abord

Publication : 24-11-2015

Reprise en 2007, Bord à bord se distingue par la construction de bateaux en aluminium fabriqués à la demande. Des spécificités qui ont permis à ses dirigeants de s’affirmer à l’international.

« Lancés d’abord sur le secteur de la plaisance, c’est en abordant les marchés publics français que nous avons pu nous conforter dans la construction de bateaux professionnels, indique Catherine Blondeau dirigeante de l’entreprise de construction navale avec son mari. Cela nous a conduits à créer des bateaux qui n’existaient pas encore et à bénéficier d’une sérieuse reconnaissance. Un petit chantier comme le nôtre a la capacité de s’adapter à la demande. Nos innovations sont donc liées aux commandes. » Pour cela l’entreprise collabore avec différents architectes afin de diversifier des nouveaux modèles de bateaux. C’est la création de bateaux de plongée et professionnels qui a ouvert les portes de l’export et qui a offert une reconnaissance qualitative reconnue à Bord à Bord.
Déjà présents dans les DOM-TOM, Bord à Bord s’est attaquée aux marchés Anglais, Allemand, Suisse et Africain. Une stratégie destinée à pallier la morosité du marché français… « Nous avions un chiffre d’affaires de 610 000 euros en 2013, il est passé à 1,1 million en 2014, avec 71% hors Hexagone. » Bord à Bord s’emploie à renforcer davantage encore sa présence à l’export : recrutement d’une commerciale, participation à des salons internationaux, refonte du site internet bilingue, mise en avant du label Vague Bleue-Eco-conception, vidéos sur YouTube. « Nous voulons nous affirmer auprès des pays déjà ciblés et plus largement auprès de ceux qui ont la culture de l’aluminium comme la Scandinavie, la Hollande ou la Suède. »

Légende photo : Catherine Blondeau, dirigeante de Bord à bord

Article paru dans le numéro 8 de Bretagne économique 4e trimestre 2015 - Edition CCI Côtes d’Armor




Autres Portraits

L’e-pack Hygiène trouve sa place dans les cuisines

Solution tactile pour les restaurateurs, l’e-pack Hygiène a été lancé mi-2013 par l’entreprise CHR Numérique, à Brest. Répondant aux nécessités de traçabilité de la profession, cet outil pourrait générer (...)

En savoir plus

Zindep, la PME aux 2 500 chercheurs

Défricheur sur le marché émergent de la Gestion électronique de documents (GED) collaborative, Zindep développe une nouvelle forme de l’économie de la connaissance.

En savoir plus

L’atelier des Loisirs, précurseur sur le marché de la rénovation des (...)

Tapissier-décorateur de formation, Christophe Maillard a créé l’Atelier des loisirs (Quévert -22) en 2001, en parallèle de l’explosion du marché des véhicules de (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits