Accueil > Archives > En Bretagne, 2011 réserve (...)

 


En Bretagne, 2011 réserve des jours meilleurs au secteur du Bâtiment. Reprise, vous avez dit reprise ?

Frémissement (de la reprise) pour les uns…Verdissement (d’activité) pour les autres… Au moment où la DREAL Bretagne1 publie son enquête concernant les constructions neuves en Bretagne en 2010 et note que « la chute observée ces deux dernières années paraît enrayée alors qu’au niveau national on assiste encore à une réduction des autorisations », les professionnels du secteur se montrent réservés quant à une vraie « reprise ». Mais refusent de rester les bras croisés.
Pour 2011, compte tenu de la faible croissance de l’économie française et des éléments régionaux disponibles à ce jour (permis de construire délivrés, stocks de logements, enveloppes budgétaires, dispositifs en faveur du logement social et privé, incitations fiscales, enquêtes de conjoncture, capacité d’investissement des collectivités territoriales fragilisée par le faible volume de transactions immobilières, évolution des prix des matériaux...), la production totale devrait légèrement progresser en Bretagne, le point bas ayant été atteint en 2010. L’augmentation devrait être comprise entre 1 et 2 % en volume, avec des variations plus ou moins importantes selon les marchés et les départements.
Dans le secteur du logement, on devrait enregistrer une hausse d’activité de 2,9 % en volume, qui concernerait plutôt l’individuel que le collectif. Dans le secteur non résidentiel, il faut s’attendre, au mieux, à une stabilisation du volume d’activité. (Sources : Cellule Économique de Bretagne - BIR Mars 2011)

Serge Marshall
N° 206 avril 2011




le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits