Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Lionel Lefort et Damien Béquet, LB Industry
CCI 22 - Pascal Le Coz
Lionel Lefort et Damien Béquet, LB Industry

Saint-Brieuc en mode start-up

Armand Jumel , le 18.05.2017

Sous l’impulsion d’un ensemble de partenaires dont la CCI 22, l’accompagnement des start-up et des projets innovants se professionnalise sur Saint-Brieuc. Un écosystème complet de services et de moyens s’est mis en place pour ancrer sur le territoire ces TPE/PME à fort potentiel de croissance.

Parole d'élu

CCI 22 - Sacha Drouart

« La Chambre de Commerce et d’Industrie des Côtes d’Armor est engagée depuis toujours auprès des créateurs d’entreprise. L’émergence du modèle start-up a amené nos services à s’adapter aux besoins réels de cette population d’entrepreneurs, issus de la jeune génération, qui ont des process de réflexion différents de la création traditionnelle. Tout en conservant ses prestations historiques, la CCI a su se positionner pour être identifiée comme un outil de ressource et d’accompagnement des start-up. En les mettant en réseau avec l’écosystème local et en leur proposant une offre dédiée, comme le parcours d'incubation, nous fixons désormais ces jeunes pousses sur le territoire. Ce travail ne serait pas possible sans une collaboration étroite et partenariale avec tous les acteurs de la création d’entreprise et du soutien aux start-up en Côtes d’Armor, qu’ils s’appellent Open Bay, Cap Entreprises, le Village By CA ou La Matrice. »

Sophie Rivière
Référente création d’entreprises à la CCI 22

Le pays de Saint-Brieuc passe en mode start-up. Depuis quelques mois, un écosystème complet dédié à l’accompagnement des entreprises innovantes à fort potentiel de croissance s'est constitué sur le territoire briochin. Si des initiatives pour soutenir ces jeunes pousses existaient déjà par le passé, cette dynamique nouvelle présente la particularité de s’effectuer dans une logique de partenariat entre tous les acteurs du soutien à la création d’entreprise.

« L’objectif est de travailler encore mieux ensemble pour accroître le taux de succès de ces TPE/PME qui irrigueront, demain, l’économie costarmoricaine, précise Jean-Marc Nourri, responsable commerce et création au sein de la CCI 22. Il n’est pas question de se concurrencer entre la pépinière Cap Entreprises, l'incubateur Open Bay, le Zoopôle ou le Village by CA mais bien d’offrir une véritable complémentarité d’offres aux porteurs de projets innovants. L'objectif reste qu'elles développent leurs idées sur les Côtes d’Armor et pas sur Rennes ou Brest. »

 

Un parcours d’incubation gratuit

Dans cette logique, la chambre de commerce et d’industrie a élargi, depuis deux ans, son champ de compétences vers les start-up en mettant en place un parcours d’incubation spécifique et gratuit. Une petite dizaine en a déjà bénéficié. « L’objectif est d’offrir un cadre de travail professionnel à ces futurs créateurs en les accueillant au sein de la CCI, précise Rebecca Malvy (en photo ci dessous), conseillère création d’entreprise. Notre intervention s’effectue bien en amont du dépôt des statuts en plein cœur de la phase de test du projet. La proximité avec nos services leur permet d’échanger au quotidien sur leurs problématiques, d’aller chercher les ressources nécessaires qu’ils ne trouveraient pas isolés chez eux. »

 

Un partenariat avec Cap Entreprises

CCI 22- Pascal Le Coz

À l’issue de cette période de six mois, les start-up ont la possibilité de franchir le pas de la création en rejoignant les locaux de la pépinière Cap Entreprises à Trégueux, avec laquelle la CCI a noué un partenariat spécifique. « L’incubation ne rentre pas dans notre champ de compétences, précise Jean-Charles Minier (en photo ), directeur de la Sem Baie d’Armor Entreprises, la société qui gère notamment Cap Entreprises. Cette collaboration avec la chambre, qui est actionnaire de la Sem à hauteur de 34 %, est gagnant-gagnant. Nous la mettons en relation avec des porteurs de projets potentiels à incuber et elle, de son côté, nous renvoie des créateurs matures prêts à se lancer dans le grand bain. Outre un  hébergement dans des locaux équipés (bureaux ou ateliers) loués à des tarifs préférentiels, ils bénéficient de tous les services que nous proposons ici en termes d’accompagnement, de formations, de mise en réseau, etc. Nous leur permettons ainsi d’accélérer la phase de commercialisation de leur service ou de leur produit. »

 

Détecter, accélérer et ancrer

Depuis six mois, l’incubateur Open Bay  a été créé au Carré Rosengart sur le port du Légué à Saint-Brieuc. Mais là aussi pas question de se concurrencer mais bien de se compléter. « Notre périmètre d’intervention se limite à quatre domaines, précise Fred Ghenassia (en photo), Président de la structure associative portée par une dizaine d’entrepreneurs briochins. Il s’agit des sujets liés à la mer, aux déchets, aux cosmétiques et aux beaux-arts/loisirs créatifs. Notre objectif est clairement de détecter les projets à fort potentiel, de les aider à se développer, à se financer mais surtout que cette valeur ajoutée reste sur le territoire. »

 

Un sentiment que partage Jean-Philippe Le Goff (en photo), animateur du Village by CA, accélérateur de start-up créé en octobre­ 2016 par le Crédit Agricole des Côtes-d’Armor : « notre objectif est d’apporter de la visibilité et de l’expertise à ces pépites afin qu’elles grandissent plus vite sur le marché national et international. Nous sommes véritablement complémentaires des autres structures autour d’une offre différenciante. Ce dynamisme insufflé collectivement permet aujourd’hui à Saint Brieuc et au Côtes d’Armor d’accélérer en matière de soutien aux projets innovants.

 

S'ouvrir à d'autres  territoires

À terme, la CCI 22 espère étendre ce type d’initiative participative à d’autres territoires des Côtes-d’Armor. « Nous avons sûrement des réflexions à mener avec les autres pépinières du département » conclut Jean-Marc Nourri.

 


Contacts :


 

Taille du texte


6 mois

Le dispositif d’incubation mis en place par la CCI 22 et Cap Entreprises permet aux porteurs de projet de venir tester leur idée, pendant 6 mois, en s’installant dans un bureau dédié au cœur de la chambre consulaire. Après cette période, ils ont la possibilité de créer leur structure via un accompagnement spécifique au sein de la pépinière d’entreprises de Saint-Brieuc Armor Agglomération.

Repères


Start-up week-end 2017, la CCI 22 au rendez-vous

Depuis bientôt quatre ans, le pays de Saint-Brieuc vit le mois de novembre au rythme du Start-up Weekend, sorte de marathon de 54 h dédié à la création d’entreprise en mode start-up. Initié par La Matrice, espace de coworking dirigé par Ludovic Arnold, l’événement monte en puissance chaque année grâce à la mobilisation de tout l’écosystème local. « La preuve de cette ouverture est l’arrivée de partenaires privés comme Enedis mais aussi l’organisation de la manifestation dans les locaux de la CCI 22. Celle que l’on regardait comme une vieille dame se rajeunit et a su faire preuve d’audace pour se tourner vers ces entrepreneurs, parfois aux idées atypiques. »

Pour Ludovic Arnold, cet engagement démontre une volonté collective de fixer ces entreprises innovantes sur le territoire. « L’arrivée de nouvelles structures d’accompagnement et l’élargissement de l’offre de services sont deux éléments qui permettent aux pays de Saint-Brieuc de gagner en attractivité. Avant, nous avions peu d’arguments pour empêcher les porteurs de projet de répondre aux sirènes des bassins rennais ou brestois. Ce n’est plus le cas aujourd’hui ». Rendez-vous du 17 au 19 novembre 2017 pour la prochaine édition du Start-up Weekend.

Plus d’informations : http://saintbrieuc.startupweekend.bzh

 

 

Les cafés de la création, un carrefour pour les créateurs

Lancés en 2015, les Cafés de la création permettent, aux porteurs de projet, de rencontrer dans un lieu unique tous les partenaires de la création et de la reprise d'entreprise en Côtes-d'Armor. Les conseillers de la CCI 22, de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, de l’Ordre des Experts-Comptables, de l’Ordre des Avocats et du Crédit Agricole des Côtes d’Armor apportent leurs conseils au cours de rendez-vous individuels, anonymes, gratuits et sans inscription. Les start-up trouvent pleinement leur place dans cet événement qui se déroule un jeudi par mois, de 8 h 30 à 11 h, dans la Brasserie Del Arte à Saint-Brieuc. Les Cafés de la Création sont également organisés à Dinan et à Lannion.

Toutes les dates sur www.lescafesdelacreation.fr


TÉMOIGNAGE

LB Industry, « L’incubation est un véritable tremplin »

LB Industry, « L’incubation est un véritable tremplin »
CCI 22-Pascal Le Coz

 

Spécialisée dans la conception et la commercialisation de skate-board électriques, LB Industry fait partie des start-up à avoir bénéficié du parcours d’incubation mis en place par la CCI 22 et la pépinière Cap Entreprises.

À 36 et 26 ans, Lionel Lefort et Damien Béquet ont le profil type de ces jeunes « startupeurs » qui avaient besoin d’être accompagnés pour faire mûrir leur projet. C’est logiquement qu’ils ont choisi de rejoindre le parcours d’incubation de la CCI 22 fin 2016. Salariés dans différents secteurs d’activités (hôtellerie, commerce, webdesign, etc.), ces deux Costarmoricains avaient déjà tenté l’aventure de la création d’entreprise en solo. « C’est de cette manière que nous nous sommes rencontrés, précise Lionel Lefort. J’avais créé un studio de webdesign et Damien a fait appel à mes services pour développer son site web de vente en ligne de parfums. »

Le projet tombe à l’eau mais les deux partenaires se muent en associés autour d’une passion commune : le skate-board. « C’est un marché que nous connaissons bien car nous pratiquons le free-ride depuis des années. Pour autant, nous ne voulions pas proposer une offre traditionnelle. L’idée était de se démarquer avec la conception, la fabrication et la commercialisation d’un skate 100 % électrique. »

 

Le déclic des Cafés de la création

En mars 2016, Lionel Lefort et Damien Béquet se rendent aux Cafés de la Création pour rencontrer l’ensemble des partenaires de la création d’entreprise en Côtes d’Armor. « Cette matinée a fait office de déclic car nous avons senti un regard bienveillant et intéressé sur notre idée. » Quelques mois plus tard, la CCI 22 leur propose d’intégrer, pour une période de six mois, son incubateur. « Nous voulions disposer d’un cadre de travail professionnel afin de ne pas rester isolés à la maison. Entièrement gratuit, cet accompagnement est véritablement enrichissant et productif. »

Échange individuel avec des techniciens de la Chambre sur des problématiques bien précises de gestion ou d’étude de marché, brainstorming collectif autour du nom commercial de la société, participation aux ateliers collectifs de la CCI, etc. « Nous avons gagné un temps fou car tout est à portée de main. Cet incubateur est un véritable tremplin qui a, en plus, crédibilisé notre démarche. »

Dans quelques semaines, les deux startupeurs entendent passer à la phase 2 de leur projet en rejoignant la pépinière Cap Entreprises. « Nous n’arriverons pas en terrain inconnu car le partenariat noué entre ces deux structures nous permet déjà de bénéficier des conférences et des formations qui y sont organisées. »

Informations : contact@lb-industry.com

 


Recommandations