Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Lorient (56) : Un remorqueur de travail transformé en petit bateau de croisière

Julie Menez, le 30.08.2017

Des mini-croisières "dans un luxe abordable", c'est ce que veut proposer le Morbihannais Yannick Arz. Dans un ancien remorqueur de travail, il va créer des cabines pour accueillir des passagers qu'il emmènera ensuite en mer. Sur Bulb in Bretagne, la campagne de financement participatif du projet bat son plein.

CCI Morbihan

A 27 ans, Yannick Arz a décidé de faire de son rêve une réalité. Cet amoureux de la mer, marin dans la Marine marchande, a une expérience certaine dans la rénovation de bateaux. "J'ai même construit un drakkar, pour la Semaine du Golfe !", sourit-il.

Le projet qui l'occupe actuellement est d'un autre genre. Le jeune Morbihannais a décidé de transformer un remorqueur de travail en bateau de croisière, pour emmener et faire rêver les touristes sur l'eau.

Des cabines tout confort

Yannick Arz a acheté ce bateau à moteur, baptisé Arzmael (Prince des ours en breton), en mars 2017, dans un but bien précis. "Je vais aménager mon petit remorqueur comme un bateau de croisière... Une croisière de luxe abordable !" Aujourd'hui amarré à Lorient, l'Arzmael va bientôt être emmené au Chantier naval de Bretagne sud, à Belz, dans la ria d'Etel.

Si le jeune marin précise que "le bateau est nickel", il faut bien le transformer afin qu'il puisse accueillir des passagers. Yannick Arz, qui a lui-même navigué sur des voiliers de luxe, va mettre à leur disposition tout le confort nécessaire : une vraie literie (finies les bannettes !), installée dans des cabines "avec un grand living et une salle d'eau privative". L'ancien carré de l'équipage, par exemple, va être équipé d'un grand lit double et de trois lits simples.

Des croisières au son du ronronnement du moteur

En tout, l'Arzmael pourra embarquer près de neuf ou dix personnes. Yannick Arz sait déjà dans quels coins de mer il va les emmener. "La journée, ce sera promenade en mer, au son du moteur, un toc toc doux et régulier, qui calme. Le soir, au mouillage, plus un bruit, pour une bonne nuit ! Un groupe électrogène silencieux va être installé pour l'eau chaude et l'électricité", précise le futur capitaine.

Il coiffera aussi la casquette de cuistot : "Le soir, je prévois de mettre des casiers et, le lendemain, je préparerai les crabes pour tout le monde !" Et pour que la croisière soit parfaite, les passagers pourront profiter d'un "sun-deck" et prendre le soleil dans les transats, sur le pont.

En dehors des croisières, le bateau fera office de chambres d'hôtes, à quai. Et, parmi les offres de privatisation, le remorqueur à quai pourra accueillir des événements professionnels.

Financement participatif et portes ouvertes

Pour mener à bien son projet, Yannick Arz a lancé une campagne de financement participatif, via la plateforme Bulb in Bretagne. Son objectif est de collecter 5.000 €. Pour faire connaître son projet au public, il organise aussi une visite guidée du bateau, dimanche 3 septembre. Rendez-vous quai de Rohan, sur le port de Lorient, dans le bassin à flôts.


Taille du texte

L'évènement

Open de l'industrie Bretagne 2017 : réservez votre jeudi 19 octobre

Les industriels bretons ont rendez-vous à Saint-Brieuc, pour cet évènement régional d’envergure dédié à l’industrie manufacturière bretonne.