Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


CES Las Vegas : Ticatag (Lannion) prend position aux Etats-Unis

Christelle Hall, le 23.01.2017

Ticatag (Lannion) revient du CES de Las Vegas (5-8 janvier) avec de bonnes perspectives de développement. Une deuxième levée de fonds est en cours avec les Business angels bretons.

Yann Mac Garry président de Ticatag
Chall

Les lunettes Téou des Opticiens Atol, c’est elle ! Saluées par Emmanuel Macron en 2015 au CES de Las Vegas, ces montures géolocalisables par un smartphone ont fait parler de la startup lannionaise. « Notre cœur de métier, c’est de développer une plateforme de gestion des objets connectés autour de solutions de géolocalisation en basse consommation  », explique Yann Mac Garry, président fondateur.

Porte-clés connecté

Issue d’un essaimage d’Alcatel Lucent, désormais Nokia, Ticatag a dû d’abord créer ses propres objets pour démontrer les usages de sa plateforme Indiegogo. D’où le porte-clés connecté au smartphone, TiBe. « Notre troisième version intègre un bouton qui permet de gérer à distance tout le catalogue de l’internet des objets d’Ifttt (US). Il est possible de piloter des boîtiers, des ampoules… Nous sommes les seuls pour l’instant à proposer le porte-clés et le bouton  », précise Yann Mac Garry. L’enseigne Boulanger le commercialise déjà. Et la part des entreprises intéressées ne fait que croître (un tiers du CA). La Française des Jeux a aussi fait appel à Ticatag pour booster son appli.

Adossé à Sigfox

Au CES de Las Vegas début janvier, pour sa troisième participation, Ticatag y présentait son nouveau produit : le GPS 100% autonome TiFiz. « Au lieu de la carte Sim, nous utilisons les réseaux Sigfox pour remonter la position. Cela préserve la batterie du GPS et permet une autonomie de 6 mois à un an.  »
Pour le matériel agricole, du BTP, de la marine etc. les potentialités sont vastes. Et pour le marché américain aussi. « Sigfox s’y déploie alors notre prochain traqueur sera compatible avec leur réseau. »

Les contacts pris en amont grâce à Eurotec Business Lounge et Bretagne commerce international sont positifs. « J’y étais deux jours avant. On y rencontre tous les distributeurs français, les investisseurs, prospects américains. Pour cette troisième participation, j’ai vu les gens que je voulais voir. »

Yann Mac Garry clôture ce trimestre une deuxième levée de fonds avec les business angels bretons, entre 600 000 et 1 M€ espère-t-il. De quoi poursuivre un développement serein de sa plateforme, qui a attiré l’attention de l’industrie du luxe.

 

Ticatag, 5 salariés, Lannion, labélisé French Tech Brest+

 

 


Taille du texte

L'évènement

Open de l'industrie Bretagne 2017 : réservez votre jeudi 19 octobre

Les industriels bretons ont rendez-vous à Saint-Brieuc, pour cet évènement régional d’envergure dédié à l’industrie manufacturière bretonne.