Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Bien-être au travail : chez Paul Paulet, on rédige une charte du vivre-ensemble

Julie Menez, le 25.09.2017

L'initiative est rare. Pour accompagner la rénovation de ses bureaux administratifs et le passage en open-space, l'entreprise Paul Paulet, à Douarnenez, a fait appel à un pro de la médiation et de la communication non violente. L'objectif ? Echanger sur le ressenti de chacun et aboutir au consensus.

Charte du  bien-vivre

Le bien-être au travail, c'est une préoccupation de l'entreprise Paul Paulet (marque de Petit Navire, propriété du groupe Thaï Union) qui, en plus du traditionnel CHSCT, a constitué un "safety committee". Ce groupe propose régulièrement des animations et des ateliers aux salariés.

Des formations au catalogue du CFTMI et aussi sur-mesure

En novembre 2016, une cinquantaine de personnes a suivi une journée d'ateliers autour de la dynamique positive, animé par Nadine Masson. Cette formatrice et sophrologue professionnelle, fait partie des intervenants référencés dans le catalogue du Centre de formation Tertiaire, Management, Informatique (CFTMI) de la CCIMBO Quimper.

Une initiative qui a convaincu le groupe. Alors, quand il a été question de refaire le toit des bureaux administratifs et de profiter de ces travaux pour organiser les services en open space, le safety committee a souhaité accompagner les salariés dans cette évolution, via un atelier. C'est Gwenaël Masson, spécialiste en médiation et en communication non violente qui, par l'intermédiaire du CFTMI, a proposé une formation sur-mesure, adaptée à la problématique de l'entreprise douarneniste.

Une charte co-écrite entre 50 salariés

Deux cent cinquante personnes travaillent sur le site de Douarnenez mais les travaux ne concernaient qu'une cinquantaine de salariés. "On a senti que le passage en open space générait des doutes, voire des angoisses", se rappelle Gaëlle Quantin, membre du safety committee et responsable qualité et marché pour Thaï Union Europe. Si un comité de suivi des travaux a été créé, constitué de représentants de chaque département administratif, ça n'était pas suffisant. Grâce aux ateliers proposés par Gwenaël Masson, par petits groupes et dans un endroit neutre (un hôtel de Douarnenez), chacun a pu s'exprimer. "Il s'agit de transformer la peur, le doute, qui sont des sentiments, en besoins. C'est-à-dire des actions ou des demandes concrètes", résume le spécialiste de la communication non violente.

Ces journées de réflexion ont abouti à une charte du bien-vivre ensemble, dont la rédaction est en voie d'être finalisée. "Ce document n'est pas un règlement intérieur mais il précise ce qui est autorisé, dans le respect des autres", précise Katell Pérot-Lamy, chargée de développement RH. "Il y a encore peu d'entreprises qui se rendent comptent que la qualité des relations et le bien-être au travail favorise la productivité", note Gwenaël Masson qui précise que c'est la première fois qu'il animait une telle opération pour une entreprise finistérienne. 


Taille du texte

L'évènement

360 Possibles à Brest : Inscrivez-vous dès maintenant aux rendez-vous B2B organisés les 15 & 16 novembre 2017

360 Possibles à Brest  :  Inscrivez-vous dès maintenant aux rendez-vous B2B organisés les 15 & 16 novembre 2017

A 360 Possibles, l'Open de l’Innovation est une occasion unique d'accélerer le développement de vos projets et de développer votre réseau !