Accueil > Actualité > Région > Consommer en 2010 : pas (...)

 


Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux

Publication : 04-03-2010

Les ménages bretons ont-ils le moral et quelles sont leurs intentions d’achat ? Voit-on émerger de nouveaux comportements d’achat ? Internet est-il un remède à la crise ? Comme chaque année depuis plus de 20 ans, l’Observatoire Cetelem passe au peigne fin nos habitudes de consommation. Dans cette nouvelle étude, 12 pays européens sont concernés ainsi que 8 grandes régions françaises dont la Bretagne.

D’où il ressort que les Bretons ont un peu moins le moral qu’au niveau national avec une grande prudence dans leurs intentions d’achat en 2010. La crise actuelle laisse plus de traces en Bretagne. Plus qu’au national, les problématiques environnementales concernent les Bretons. Le coût écologique (transport, production) influence leur comportement d’achat et l’achat de produits bio est plus largement pratiqué. Les Bretons sont majoritairement initiés aux achats responsables même s’ils trouvent les prix trop élevés. En ce qui concerne l’achat de produits d’occasion, il est un peu plus important que la moyenne nationale et considéré comme un achat militant. A la question "pourriez-vous envisager de remplacer l’achat en magasin par l’achat sur Internet", les Bretons sont globalement en dessous de la moyenne nationale. Cette vaste enquête a été menée par le Cetelem en octobre/novembre 2009 auprès de 7 900 ménages dans 12 pays d’Europe. Dans un contexte de crise, l’Observatoire voulait vérifier si des changements de comportements durables se dessinaient. La consommation en 2010 ? Pas moins mais mieux. www.observatoirecetelem.com



Autres Actualités

Crise agricole : la FNTR Bretagne inquiète

C’est dans communiqué de presse transmis ce jour que la fédération nationale des transports routiers en Bretagne s’inquiète des conséquences des manifestations agricoles sur l’activité de ses (...)

En savoir plus

Ille-et-Vilaine : Rebond 35, à l’écoute des chefs d’entreprise en situation de (...)

Présidée par Denis Pinault par ailleurs PDG de Traiteur de Paris (35), l’association basée à Rennes rassemble, à ce jour, une vingtaine de membres actifs. Elle tente de pallier la détresse des (...)

En savoir plus

Légulice (35), 12M€ de CA et 20% du marché du champignons frais en France (...)

Légulice (Poilley-35), codirigée par Benoit Roze, Fabrice Chapuzet et Emmanuelle Roze annonce la création d’une nouvelle champignonnière à Chaspuzac (43), en Haute-Loire. Avec une première production (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 160.7 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 27 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2015/2016

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits