Accueil > Actualité > Création, reprise, transmission > Affut’Pro arrive en Bretagne

 


Affut’Pro arrive en Bretagne

Publication : 15-04-2011

Créée en 2010, Affut’Pro redonne vie au métier de rémouleur en inventant l’atelier mobile d’affûtage. l’objectif premier des créateurs était d’exporter leur concept sur toute la France, pour permettre à des demandeurs d’emploi ou des professionnels en reconversion de se construire un avenir professionnel tout en disposant d’un métier et d’une activité rentable. C’est désormais chose faite puisqu’à ce jour, plusieurs ateliers mobiles Affut’Pro, dont celui de René Rivoallan et Yanic Pennec, basés dans le Finistère, sillonnent les routes des départements de France.

Les tournées s’effectuent toute l’année, à un rythme régulier ou en fonction des besoins, dans toutes les communes du département du Finistère. En plus de son activité d’affûtage, l’atelier mobile d’affûtage propose également à la vente des couteaux de cuisine et des ciseaux en titane, pratique et très design. Le service Affut’Pro permet aux particuliers, commerçants, artisans et entreprises qui utilisent des outils de coupe dans leur quotidien (ciseaux, couteaux et peignes de tondeuse) de disposer d’un service d’affûtage à leur porte. C’est la réponse immédiate et de proximité aux besoins de nombreux corps de métiers, tels que les coiffeurs, toiletteurs, restaurateurs, centres équestres, cantines, métiers de bouche, vétérinaires, etc.

_
Un pack affûteur expert pour démarrer son activité

Il n’y a pas de profil type pour devenir affûteur, ce qui compte avant tout, c’est la personnalité du candidat. Un esprit d’initiative, une forte implication, un tempérament d’entrepreneur et un solide sens du commerce constituent l’essentiel.
Affut’Pro fournit à chaque entrepreneur :
- Un contrat de concession qui lui permet d’utiliser la marque et le concept de l’entreprise.
- L’aménagement de l’atelier mobile Affut’Pro : établi, éclairage, groupe électrogène
- Le parc complet des machines d’affûtage : machine à affûter les couteaux, machine à affûter les ciseaux, lapidaire pour affûter les peignes de tondeuse,
- Le flocage du véhicule à la marque Affut’Pro (camion ou scooter),

- Une formation technique, commerciale et communication
- Une assistance technique pendant toute la durée du contrat
- Un stock de départ pour le négoce de matériel de couteaux et de ciseaux
- Des outils de communication « prêts à l’emploi » (cartes de visite, mailings, plaquette, affiche, etc.)
Le concessionnaire dispose d’une exclusivité territoriale.
L’investissement initial est de 20 000 euros, comprenant les frais d’entrée. Le concessionnaire paie un montant fixe de redevances de fonctionnement et de communication, après son 12ème mois d’activité en contrepartie de la recherche & développement sur les machines Affut’Pro, de l’animation et de la communication. _ Le futur entrepreneur peut s’appuyer sur les diverses aides à la création d’entreprise pour monter son projet.



Autres Actualités

West Web Valley entre au capital d’Energiency (35)

West Web Valley a annoncé avoir intègré Energiency dans son programme d’accélération de startups, avec une prise de participation au capital de la société. Lancée en 2013 à Rennes par Arnaud Legrand, (...)

En savoir plus

Agence économique de Bretagne : 14 chefs d’entreprise à la manœuvre

Nouvelle étape pour Bretagne Développement innovation (BDI), l’agence économique pilotée par la Région Bretagne : elle est désormais présidée par Hugues Meili, PDG de Niji (Rennes). « Je le connais (...)

En savoir plus

Biotechnologies : la Bretagne renforce sa 3ème position grâce à 6 nouvelles (...)

33 entreprises biotechnologiques régionales répondent aux critères de Biotech Finances cette année et figurent ainsi sur la BioMap, cartographie destinée aux bio-décideurs internationaux. - soit plus (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits