Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Simon Cohen
Stéphane Roudaut, président de la chambre syndicale du Finistère des buralistes.

"L'audit garantit la viabilité du projet de transformation du bureau de tabac"

Emmanuelle Genoud, le 06.06.2019

Un fonds de soutien national de 80 M€, a été débloqué par l'Etat jusqu'en 2021, pour aider les buralistes à se diversifier. Les diversifications peuvent être multiples : jeux, restauration, alimentation, tickets pour les transports, relais de poste, bancaire… Présentation par Stéphane Roudaut, président de la chambre syndicale du Finistère des buralistes.

"Le point de départ de la création du fonds de transformation des buralistes, c'est le passage du paquet de tabac à 10 € en 2020. Le ministre du Budget a décidé de débloquer des fonds, pour éviter un bras de fer. 80 M€ sont ainsi alloués par l'Etat, jusqu'à 2021, pour accompagner les buralistes dans leurs projets de transformation et de diversification. Les projets peuvent concerner des travaux internes ou externes, des aménagements visuels, l'installation de nouvelles technologies. Mais les attentes et les envies sont différentes selon les buralistes. Chaque commerce a ses spécificités.

Avant de faire appel au fonds, pour une demande financement, un audit est obligatoire. Une convention a été signée en février 2019 avec CCI France, pour la réalisation de ces audits. Cela permet d'avoir un interlocuteur normé, cohérent et présent sur tout le territoire.

>> DOSSIER. La CCI accompagne le commerce de proximité

L'audit sert à constater la zone de chalandise, étudier la clientèle, le point de vente, le bourg… pour constituer un dossier complet, comme préalable à une demande de travaux auprès des douanes. Cela garantit la viabilité du projet.

Suivant la conclusion de l'audit, le buraliste choisit de faire des travaux ou pas. Le fonds octroie 33 % d'aides sur un budget total de 100.000 euros, maximum. Si les travaux sont réalisés, l'audit est remboursé, sinon il est remboursé à 50 %. Le tarif avec la CCI est forfaitaire, de 650 HT, par jour, sur trois jours maximum. Nous sommes 500 buralistes dans le Finistère, 15 pour l'instant ont fait la démarche pour réaliser des travaux et en sont tous au stade de l'audit."

L'évènement

Sécurité économique et numérique à l'honneur, les 19 et 20 septembre 2019 à Saint-Brieuc et à Ploufragan.

Sécurité économique et numérique à l'honneur, les 19 et 20 septembre 2019 à Saint-Brieuc et à Ploufragan.

Le colloque sera  précédé par un « Before », le 19 septembre 2019, ouvert aux étudiants et au public, pour permettre de sensibiliser plus largement les concitoyens aux enjeux de sécurité numérique et économique. Enfin, le colloque SecNumeco, réservé aux professionnels, donnera la parole le 20 septembre 2019 aux spécialistes et experts du domaine. Informations et inscriptions